Il y a un an disparaissait Henri MESCHONNIC http://www.mauriceblanchot.net/blog/index.php/2009/04/09/230-8-avril-2009-deces-d-henri-meschonnic-source-fabula

Publié le par Claire

 

L’auteur Henri MESCHONNIC (1932-2009 )

 

Né à Paris en 1932. Carrière universitaire de linguiste (Vincennes-Paris 8).

 

 

"J’écris des poèmes, et cela me fait réfléchir sur le langage.

En poète, pas en linguiste.

 

Ce que je sais et ce que je cherche se mêlent.

 

 

Et je traduis, surtout des textes bibliques. Où il n’y a ni vers ni prose, mais un primat généralisé du rythme, à mon écoute.

La conjonction de ces trois activités a donné lieu pour moi à une certaine forme de pensée critique, à partir d’une transformation de la pensée traditionnelle du rythme à laquelle ont mené nécessairement ces trois activités, justement par leur conjonction.

 

De là une critique générale des représentations du langage, et d’une carence de la pensée du langage dans la pensée contemporaine.

 L’importance de la critique a relativement occulté les poèmes, surtout dans la mesure de la résistance que cette pensée a suscitée.

Vérification empirique que la pensée fait mal, et d’abord, socialement, à qui essaie de penser.

Mais le poème, tel que je l’entends, transformation d’une forme de vie par une forme de langage et d’une forme de langage par une forme de vie,

 partage avec la réflexion le même inconnu, le même risque et le même plaisir,

 le même pied de nez aux idées reçues du contemporain.

 Puisqu’on n’écrit ni pour plaire ni pour déplaire, mais pour vivre et transformer la vie."