Saynète ''Tentations de Je à Jeu'' Lien avec le site le proscenium

Publié le par Claire Antoine

Saynète ''Tentations de Je à Jeu'' Lien avec le site le proscenium

Début de la saynète ci-dessous suite et fin à télécharger gratuitement sur le site "le Proscenium", en lien        

                         

                            Tentations de Je à Jeu                                       

                                                      Les personnages :

-  Je :  Grandes idées, grand cœur en indignation, pure colère limée

- Jeu :  Mauvaise conscience. Poil à gratter

- Voix off : pour la déclinaison du mot « rosa » chanté deux fois par une voix enjouée sur le modèle déformé du refrain de « Rosa » de Jacques Brel et le mot de la fin 

Premier jour et suivants jusqu'au septième 


Je - Oh ! que les autres, les gens, j'veux dire, sont bêtes ! Qu'ils me mettent en colère ! Incultes ! Ils ne comprennent pas, ces analpha - bêtes...

Jeu - ? ( geste d'incompréhension)

Je - Ben oui, ils ne comprennent pas qu'ils doivent me suivre, penser, comme moi...

Jeu - Despote, égoïste !

Je - Penser comme moi ...aux autres

Jeu - Ah ! Bon, bien, très bien ! Tu me rassures !

Je - À ceux qui gémissent et se trainent sous le poids de l'injustice, de la souffrance, de la médisance...

Jeu - Tu exagères dans le pathétique !

Je - Sous le harnais de la nonégalité, des malhasards, des malacquis, des fauxinnés, des malcrus et des fauxcuits, tous ces fauxculs soumis sans vraie vie ! 

Jeu - Tu exagères maintenant dans le p'tit jeudemots qui fait plaisir !

 Je -  Chut ! Le chemin que j'ouvre, derrière mon panache...

Jeu - Derrière lequel tu espères qu'ils se rallieront... 

Je - Chut ! Tu vas comprendre...de changeuse de...

Jeu - Excuse-moi : d'oeufs, d'eux ou deux ?

Je - (levant les yeux au ciel) ... disons-le sans fard, sans piments, sans rougir, sans pigments, sans brûler ni piquer... 

Jeu - (levant aussi les yeux au ciel et joignant les mains) 

Je - "Allons voir, si..." - Au panier innommable

Voix off - Rosa rosa rosam rosae rosae rosa...

Jeu - Là, tu nous égares : "de de de" ...mais de quoi ?

Je-  L'eus tu cru, toi mon Jeu fatidique !!! Je ne veux plus de ... de...de...

Jeu - Allez ! Encore un effort ! 

Je - Atchchchoum ! Je l'ai craché, il m'occlusait 

Jeu - Tu y es quasi presque !                                          

Je -  de ...changeuse de...paradigme !!!

Jeu - Ouille ! ça fait mal ! (En aparté) ça veut dire quoi, au juste ? Encore une qui se la pète. (À Je, en se limant les ongles) Au fait, pourquoi 7 jours ? 

Je - Ben ! 7 est un chiffre magique.

Jeu - (d'un air finaud) Et tu n'aurais pas derrière la tête que "Au septième jour, comme nous dit la Bible, Dieu se reposa", par hasard ? 

Je – Naaaaan… Mais Naaaaan. Tais-toi ! Maintenant !

      (...) à suivre sur le site en lien https://www.leproscenium.com/Detail.php?IdPiece=21109