Découverte et relais d'un projet poétique d'ailleurs et d'ici, celui des rêveurs équitables : " Prendre soin du rêve d'une autre personne ...Sans intérêt personnel caché "

Publié le par Claire (C.A.-L.)

 

 

418px-Emblem of La Francophonie.svg                      SDC11988                                     août 2012 002

 

 

 


                                             http://reveursequitables.com/Film.htm

                                    entrez dans "la boîte à chansons" et écoutez,

                                  ils sont deux, Pierre ROCHETTE et Michel WOODARD

 


www.enracontantpierrot.blogspot.com
www.reveursequitables.com



ICI LE RÊVEUR ÉQUITABLE QUÉBEC:)))


 Rêveur Équitable?

Toute personne qui décide de prendre soin du

rêve d'une autre personne... Sans intérêt personnel caché

 
Pierre Rochette a écrit hier sur ce blog, à la suite des " instants poétiques" Jerico  de Bérangère Thomas et Simone Dezavelle : 
Magnifiques poésies ! Permettez-moi de vous offrir une de mes chansons qui parle de la vie d'un artiste-peintre et du rapport entre sa vie privé et son art"


                             EN MARCHE VERS UNE VIE PRIVEE OEUVRE D'ART

http://www.histoiresordinaires.fr/Et-Pierrot-57-ans-prit-la-route-a-travers-le-Quebec_a999.html

Ce qui est beau dans la vie privée oeuvre d'art, c'est d'en être le peintre, dans un atelier où on doit à la fois peindre l'infinie joie d'une humanité qui s'élève peu à peu en soi et donner une poignée de main à celui ou celle qui reprend sa vie d'artiste du quotidien en main.

16 ANS D'AVENTURE

une ière neige sur le lac
un pic bois qui passe en ami
un chien qui marche sur la galerie
deux hommes qui parlent de la vie

une peinture sur le mur
l’homme se lève
me rappelle l’essentiel

sa peinture date de 16 ans
l’homme avait déja 38 ans
était amoureux fou d’une femme
qui tenait dépanneur, corps et âme

pendant que lui
d’un autobus
était chauffeur de vie

travaillait pour
Chevrette transport La Tuque
avait hâte a la fin de semaine
tiens ben ta tuque

rêvait du cap de la madeleine
mais le dépanneur ferme si tard
toute la semaine

en attendant
monte chez son frêre en haut
avec toiles et pinceaux

REFRAIN

sur sa toile
des arbres, des billots et de l’eau
qui dansent l’amour
comme la chute entraîne tout su l’tableau

quand on contrôle pu rien
c’est qu’y a des matins
où l’amour doux
c’est trop fou

quand on contrôle pu rien
c’est qu’y a des matins
où l’amour doux
c’est trop fou

COUPLET 2

y a pu de neige sur le lac
ou est le pic bois mon ami
le chien est en bas d’la galerie
l’homme est dehors avec un sac de voyage

sa vieille peinture
reste sur le mur
avec toute sa magie

un grand amour
c’est tellement fort
que leur ière fille s’appelle Pascale
une ado de 15 ans qui mord
la vie comme à son ier bal

pendant qu’sa soeur
Justine 9 ans
sourit aux étoiles

la femme se meurt d’un cancer
l’homme a finit par jeter sa dernière bière
il doit monter à Trois-Rivières
il sera bientôt père et mère

sa vieille peinture
su l’mur le rassure
sur 16 ans d’aventures

pierrot
vagabond céleste

www.enracontantpierrot.blogspot.com
www.reveursequitables.com


Publié dans Activités diverses

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

PIERRE ROCHETTE VAGABOND DES MOTS ET DES ROUTES 22/05/2013 16:52

Bonjour Pierrot, vagabond céleste !

Je viens de recevoir le programme du petit ney à paris, où j¹ai conté une
fois mes contes merveilleux. Et que vois-je ? Simon Gauthier qui raconte le
vagabond céleste ! Aussitôt je pense à toi, qui est celui-là, qui parle
d¹être un arbre, qui parle de deux âmes sioux. Ça me parle tout ça. Ça
ressemble aux histoires que je raconte. C¹est toi qui a tout quitté pour
épouser la liberté. Nous avons presque le même âge. Les gens comme toi
m¹intéressent, qui osent faire ce qu¹on ne fait pas. Je suis penchée sur
l¹écriture d¹un roman, ou une femme aussi quitte tout et s¹en va dans
l¹autre monde, par un trou rond de la terre, là-bas elle apprend, en
compagnie des esprits de la nature, de sa nature, qu¹elle peut tout quitter
sans partir, simplement en revenant de temps en temps ici, en dehors de
l¹espace et du temps, en dehors de ce qui se fait, se dit, se pense et de
cette réalité toute petite et serrée.
Moi ça m¹est égal qu¹il pleuve chez nous depuis des semaines, car la pluie
et son rythme monotone m¹invite à de chamaniques voyages pendant que ma tête
est plongée dans cette histoire, qui est la mienne. On ne peux raconter que
ce qu¹on a vécu...
Je t¹embrasse, vagabond !
Patricia Gaillard

chère Patricia,

je repars vagabonder le 10 de juin jusqu'en septembre ou octobre avec la critique de la raison pure de Kant dans mon sac a dos. Je sens aussi entre nos deux vies privées oeuvre d'art une intime
complicité, comme deux peintres qui se rendent visite une belle journée de pluie.

J'arrête souvent sur ton site pour écouter en boucle cette si belle chanson qui m'annonce instantanément la béatitude de mes pas que je vis nuit et jour sur la route.

J'ai passé trois saisons à plancher sur mon doctorat dont la question est la suivante: Si une personne prend soin de la beauté du monde, se peut-il que la beauté du monde prenne soin de cette
personne.

De fait je travaille sur un livre qui illustrerait par des anecdotes de mes vagabondages ce que j'espère découvrir à titre de chercheur en phénoménologie, soit la cinquième loi, celle qui suit a)
le retour aux choses, b) le principe des principes c) la réduction phénoménologique (les trois de Husserl) ,d) plus de réduction plus de donation (Jean-Luc marion inspiré de Heidegger).

Il est sur que je suis très intrigué par la lumineuse intensité de ta démarche de conteuse comme je le fus de la démarche créatrice exceptionnelle de Simon Gauthier..... J'ai parcouru ton site en
détail. j'aime la sobriété avec laquelle tu distilles de tes nouvelles d'un mois à l'autre.

Je sais que Simon sera à Paris le 25 mai au soir. Je n'ai jamais vu le show qu'il conte sur ma démarche et je ne pense pas le voir non plus, par respect pour son génie de conteur.Cet homme m'a
rencontré à Natahsquan alors que j'y vagabondais et en a tiré un conte post-moderne sur la beauté du monde.

je me sens très honoré de savoir que quelque part à Paris y danse par le conte un clone féminin de mon âme d'artiste.

Je me permet d'envoyer à Simon copie conforme du courriel. J'ai une véritable vénération pour la droiture de son univers de conteur.

Pierrot

pierrot, vagabond des mots et des routes 04/04/2013 16:01

ENTRE MONTREAL ET PARIS
SIMON GAUTHIER
LE VAGABOND CELESTE

courriel de Simon Gauthier
du 3 avril 2013
le lendemain de son spectacle
LE VAGABOND CELESTE
à la maison de la culture
cote des neiges, montreal

Salut Pierrot,

Tu dormais mon cher,
sur ta paillasse
hier au soir
tu dormais sur la plancher
de ton ami chansonnier

tu dors dans les draps de ton doctorat

pendant que je conte
l’histoire de cet homme vagabond
de cet écho de ta vie
de cet inspirant récit
d’un homme voyageur
vêtu de lumière

Pendant que le vagabond céleste marche
parmi les étoiles
tu peux dormir mon ami
tu peux dormir

dans l’esprit des gens
réunis,
tinte tinte les clefs
tinte
tinte
le rêve
Le vagabond céleste
habille de chaleur

le corps désir de ceux qui rêvent et de ceux qui pleurent
ceux qui rêvent et de ceux qui pleurent

Bonne journée Pierrot

Simon

——

réponse de Pierrot

Cher Simon

Oui, hier soir, je dormais avec, dans mes bras, la biographie de Cervantes
de Jean Canavaggio. Ce Cervantes qui a écrit Don Quichotte à 53 ans alors qu’il était en prison et qu’il lui manquait un bras.Qui aujourd’hui ferait confiance à un homme de 53 ans en prison à qui
il manque un bras?:))))) Seul un impossible rêve permet un tel surgissement d’impossible réalité.

On m’a rapporté l’immense délicatesse atistique avec laquelle tu redonnes
espoir à ceux et celles qui écoutent le conteur-poète de la Côte nord.Autant Mon ami Woodart que mon compère de bibliothèque Raymond le philosophe ont été invités par ta passion de passeur de rêves
à naviguer vers leur rêve personnel. Tu as fait de ma démarche un conte post-moderne qui risque d’enflammer les humains comme des lampadaires. Tu es vraiment devenu un allumeur de
coeurs-réverbères. Woodart a été plus qu’épaté. Lui qui me connait à l’usure depuis 40 ans, il a noté ta force à coudre des tableaux de mots par de la lumière de rêve dans laquelle il a reconnu ta
signature d’une très grande maturité créatrice.

Une vie d’artiste, c’est une longue marche
et je te vois enjamber des continents
un flambeau à la main.

Mes 64 ans bien au calme
dans leurs bottines
qui se préparent à repartir le 15 juin
saouls de liberté, te souhaitent

Bonne route internationale camarade, car,
comme Félix, un jour, le succès t’attendra
ici au Québec à un de tes retours d’Europe.

Pierrot

pierrot, vagabond des mots et des routes 23/03/2013 20:29

Pierre Rochette : l’ermite des routes allume les coeurs
Par Daniel Deslauriers
Depuis trois ans, Pierre Rochette pourchasse les rêveurs partout où il
passe.
« Je suis comme l’allumeur de réverbères du Petit Prince », ditil.
«
J’allume la flamme enfouie dans le coeur des gens que je rencontre
en les incitant à vivre leur rêve. Je vais là où il y a des rêveurs.
Chaque fois que je rencontre quelqu’un, je lui demande : connaistu
quelque part un grand rêveur? »
Pour cet homme à l’allure singulière, chaque humain possède en lui
une petite bougie qui mérite d’être allumée et nourrie. Par peur ou
par conformisme bien souvent, les gens passent à côté
d’expériences merveilleuses, selon lui. « Je suis assoiffé de
contribuer à une nouvelle vision : un pays « oeuvre d'art » où chaque
citoyen, en rêveur équitable, prend soin de la vie privée de l’autre
sans intérêt personnel caché. Imaginez la fête quand toutes ces
chandelles illumineront le pays. »
Tournant décisif
Il n’a fallu qu’un seul regard, un simple sourire, pour le convaincre de
tout abandonner encore une fois et de prendre la route.
« Complètement édentée, c’est probablement l’une des femmes les
plus laides que j’ai rencontrées, mais il y avait plus d’amour dans ce
regard que dans tout ce que j’avais pu écrire. » De là est née l’idée
de faire le tour du Québec à pied pour écouter les gens et les aider à
réaliser leur rêve.
Avec son bâton de pèlerin, sa vieille guitare et son sac à dos, le vieil
homme à la barbe blanche a traversé le Québec plusieurs fois. Il a
dormi sous des ponts, dans des fossés et sur des congélateurs. Il
mange quand il le peut sans demander quoi que ce soit. « Je me
nourris de toutes ces rencontres avec ces milliers de gens qui
partagent leur histoire avec moi », ditil.
« Un jour, j’ai rencontré un homme qui sautillait sur place et agitait les
bras comme un fou. Je lui ai demandé pourquoi il bougeait sans arrêt
et quel était son rêve. Il m’a répondu : je veux faire un métier qui va
me permettre de bouger sans cesse. Je l’ai croisé à nouveau sur ma
route, peu de temps après, il était devenu éboueur. Quel beau métier
pour cet homme qui avait un rêve. »
Documentaire
Cette aventure a inspiré la production d’un documentaire de 50
minutes (voir démo au www.enracontantpierrot.blogspot.com). Avec
des moyens de fortune, deux jeunes finissantes en journalisme de
l’Université de Montréal, Véronique Leduc et Geneviève VézinaMontplaisir,
l’ont suivi sur la route pendant deux ans. « Je l’ai
rencontré par hasard en octobre 2007.
Il avait dormi sur la galerie de la salle de spectacle de mon copain à
Lavaltrie », explique Véronique Leduc. Au début, je l’ai trouvé bizarre.
On a jasé un peu, puis il a sorti sa guitare. J’ai été captivé par son
histoire et l’idée d’un documentaire a germé tout de suite. »
« Bien sûr, Pierrot ne fait pas l’unanimité auprès de tout le monde »,
explique Véronique. « Son choix de vie, c’est un peu égoïste dans un
sens, mais, en même temps, il est tellement tourné vers les autres.
C’est un personnage très attachant. »
Présenté en avantpremière
au théâtre Le Patriote de SainteAgathedesMonts
le 30 octobre, Pierrot : Le dernier homme libre s’amène au
Café Qui fait quoi du 3428, rue StDenis,
à Montréal le 4 décembre à
20 heures (entrée 10$).
« À 61 ans, je suis hanté par le succès de ces filles. En même temps,
je suis complètement déstabilisé parce que le film porte sur moi. J'ai
besoin que la salle soit pleine, pour elles, mais j'aimerais aussi
m'enfouir 10 pieds sous terre, par trop de fragilité. »
Au service des autres
Son aventure lui a inspiré plus d’une centaine de chansons depuis le
début de son vagabondage. « Je me suis inspiré de la vie de tous
ces gens que j’ai rencontrés au fil de mon voyage. »
Pierrot le vagabond est formel : la souffrance est nécessaire pour
remplir son coffre à outils. Plus on souffre et plus notre coffre à outils
s’enrichit.
« C’est aussi le message que je veux transmettre. En fait, si j’ai une
seule crainte, c’est celle de ne pas avoir assez servi. Je ne suis pas
libre parce que je travaille. Dans les épreuves comme dans
l’abondance, il faut s’occuper du rêve des autres. »
Et puis d’un seul trait, après deux heures d’entrevue, Pierrot range sa
guitare et ses souvenirs. « Je dois reprendre la route », ditil
sans
prévenir. « Il y a d’autres rêveurs qui attendent… »
Vignette (Photo Pierre Rochette 1 ou 2)
Pierrot le vagabond arpente les routes du Québec depuis plus de
trois ans.

pierrot, vagabond des mots et des routes 23/03/2013 19:37

merci, mais quel bel échange de mots, de tendresse, entre vous et ce poète passeur. J'aime ces découvertes magiques sur internet, ces rencontres...J'aimerais bien être là, à son passage à Paris le
25 mai, qui sait ...

Merci Pierrot

Réponse de gus il y a 4 jours à 13h24

-------

Ici Pierrot, reveur equitable du Québec

Effectivement, mes 64 ans et mon vagabondage philosophique et poétique ont été bouleversé par ma rencontre avec ce poète-passeur de 38 ans si courageux qu'est le conteur international Simon
Gauthier.

Ce créateur s'est inspiré de ma démarche pour créer quelque chose d'immensément plus grand que ma personne et que j'appellerais un conte philosophique post-moderne, LE VAGABOND CELESTE

Je n'ai pas vu son spectacle et par pudeur comme par vénération, je n'ai pas l'intention d'y assister. Mais je sais existentiellement qu'un être humain qui pose 4 questions sur scène....

1- quel est-ton rêve?
2- dans combien de jours?
3- qu'as-tu fais aujourd'hui pour ton rêve?
4-en quoi ton rêve est-il équitable?

... est INTENSÉMENT habité par une intention de bienveillance universelle, ce qui suscite toute ma passion hivernale à tenter de le faire connaître par internet

longue vie à vous et votre blogue

Pierrot

----------

merci encore Pierrot et surtout ne m'oubliez pas envoyez moi des nouvelles de temps en temps, des messages, des lumières de rêves...des poussières de rêves... un peu de poésie...

pierrot, vagabond des routes, reveur equitable 15/03/2013 23:21

VAGABOND CELESTE EUROPEEN

2 DATES DE SPECTACLE

-------

LYON
MERCREDI 29 MAI 2013,
20H.30
Simon Gauthier
livrera son spectacle
LE VAGABOND CELESTE
accompagné de Jean-Luc Priano, instrumentiste
dans l'amphiopéra de Lyon
place de la comédie

------

PARIS
SIMON GAUTHIER
CONTEUR INTERNATIONAL DU QUEBEC
SPECTACLE "LE VAGABOND CELESTE"

25 MAI 2013, PARIS
21 H À 22H 30
LE PETIT NEY
10 AVENUE PORTE-MONTMARTRE