"Chansons d'antan", une soirée magique au Centre Culturel de Queuleu - Epoustouflante Jessica Mondésir.

Publié le par Claire (C.A.-L.)

                                               (  CF également autre article  dont le titre est :                   

                   Interview de la chanteuse-interprète Jessica Mondesir le 20/10/2013, pour le site du ccmq )

 

 

                                      2012-10-20-09.41.48.jpg 

                                le matin du spectacle,   l'artiste en répéttition au Centre Culturel  

                 "Chansons d'antan" une soirée magique au Centre Culturel de Queuleu

                                         Epoustouflante Jessica Mondésir

Le concert donné samedi soir au Centre Culturel de Queuleu, laissera des traces dans les mémoires.

Avec une énergie incroyable, pendant deux heures, l'artiste a revisité  des  tubes du passé.  Et si elle avoue volontiers sa capacité à susciter l'émotion, ce qu'elle ne dit pas et que l'on découvre au fur et à mesure du déroulement du spectacle, c'est sa puissance vocale, son humour, mais également sa capacité à exprimer les nuances délicates de certaines chansons. 

Après avoir interprété de façon très émouvante des succès de Jacques Brel, Edith Piaf,  Gilbert Bécaud, c'est dans la partie  " cabaret "  qu'elle a "scotché" le public. Son " New York, New York " chanté à l'origine par  Liza Minelli était... parfait ! Et que dire de "Mon truc en plume " de Zizi Jeanmaire, de "La grande Zoa " de Régine ... et du medley de Josephine Baker !!!   

La soirée s'est achevée sur des chansons créoles  où le public  s'en est donné à coeur joie avec Karessé Mwen, Célimène, Maladie d'amour...                  

Jessica Mondésir, par la grâce de son talent, a su communiquer à la salle son amour de la chanson et de la vie. 

Bonne route à elle pour la suite de sa carrière.

                                                                                                        C.A.-L.

 

Publié dans Activités diverses

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article