les Rim'ailleurs

Publié le par Claire

                          Présentation du groupe à l'aide de 3 articles trouvés sur 

*http://ecolemultimedia.nexenservices.com/parisfauteuil/spip.php?article25

**http://klauscompagnie.fr/rimailleurs.htm

***http://www.toutnancy.com/generation-v2/index.php?first=1&iddom=2&idpage=138612&t=PREVERT%20CLAME%20ET%20GRATTE

  Seul le premier* a pu ( techniquement) être copié/collé. Les 2 autres sont à consulter "in situ". 

                 Article rédigé par Valérie Robert le lundi 8 juin 2009

                                            Les Rim’ailleurs sont au rendez-vous .

                            Portrait de Florent Noblot, le comédien-chanteur du groupe.


Stricto sensu, traduisez :

les petits rimeurs ancrés nulle part, ouverts aux vérités d’ici et d’ailleurs.  Les Rim’ailleurs, un  trio formé par Florent Noblot, comédien-chanteur, LouJé, guitariste riche en influences (Guyane, Brésil, flamenco et jazz) et Pilar, la percussionniste andalouse.



Leur public est en priorité les « publics empêchés » : empêchés de sortir, en l’occurrence. Leur philosophie est de donner accès à tous à des spectacles de qualité, par exemple dans les hôpitaux, les maisons spécialisées, les foyers de l’APF.

Les scènes ne sont jamais adaptées, Florent apporte toujours son matériel avec lui : une rampe de 60 cm. «  Avant la loi de 2005, une personne handicapée était considérée comme spectatrice de sa vie. L’accès était réservé au public, pas aux artistes. Or, tout ce que quelqu’un en fauteuil souhaite est exactement l’inverse : être autonome et indépendant. En ce sens, je suis un privilégié. Sans le soutien de ma famille, j’aurais eu beaucoup plus de difficultés scolaires, financières et sociales. J’ai le statut d’intermittent du spectacle depuis seulement un an, j’ai réuni 50 cachets (1 cachet = 120 € nets/pers) en 10 mois. Les droits d’auteur, les frais de déplacements, la logistique des repas, le logement etc., sont des frais lourds pour les producteurs.  »


JPEG - 66.9 ko
Florent et LouJé

Jurassien d’origine, Florent est atteint d’une maladie génétiquediagnostiquée à l’âge de 6 ans : ses membres (bras et jambes) sont disproportionnellement petits par rapport à son tronc, et n’ont pas la force musculaire suffisante pour le faire se tenir debout. « Pour comparaison, ça se rapproche de la maladie des os de verre. » Aujourd’hui, il vit seul en appartement et se félicite de sa bonne santé. Pour la petite histoire, son père crée, à ses 12 ans, un cabaret dans leur village de Champvans, pour le Téléthon. En 2000, il monte sur les planches et chante sa première chanson, dans le cadre familial « Il suffit de monter une fois sur scène pour y prendre goût ! »

Il participe alors à plusieurs événements, s’amuse avec des sketches, des lectures et d’autres chansons jusqu’à ce qu’il s’inscrive au cours de théâtre de l’association de la faculté de lettres de Nancy 2.

Il monte la troupe L’ouvre-boîte avec ses camarades de jeu,

qui scandent le slogan provocateur :

               "Quand on n’a rien à dire, on la ferme."

Les spectacles se succèdent, les valides prennent les rôles des personnes handicapées sur des sujets sensibles comme la maltraitance. La troupe se disperse. Un nouveau projet prend forme.

                                             Chaise musicale pour trio poétique

Féru de Prévert depuis ses 18 ans, pour sa proximité avec ceux qui souffrent, son humour et son anti-conformisme, il propose, pour le dixième anniversaire du festival des Journées du handicap, un récital seul en scène. L’expérience connaît un grand succès et le Conseil communal d’aide sociale de Nancy lui propose un set sur la place Maginot, au printemps suivant. La question de l’intérêt du public se pose.



L’artiste invite alors ses amis

LouJé et Pilar à se joindre au spectacle. Après quatre années en solo,Florent est ravi des valeurs fortes partagées : chaleur humaine et sensibilité affective.

Depuis trois ans, ils évoluent ensemble dans « une aventure humaine incroyable ». Managés par l’association Les souffleurs de vers, le rythme des shows est fonction des rencontres. Il leur arrive aussi d’être bookés des semaines à l’avance, c’est d’ailleurs déjà le cas pour mars 2011, au théâtre Mon Désertde Nancy. Pour eux, rendre les gens heureux est devenu une drogue.

http://www.myspace.com/lesrimailleursR


im'ailleurs interprètent avec originalité, vie et envie des poèmes, rares ou célèbres, du poète surréaliste, humaniste et engagé Jacques Prévert.

            Loin des poncifs et des clichés du genre, loin du passéisme et l'hermétisme au grand public connotés, parfois, par la poésie, le spectacle « Lumières d'homme » est un mélange innovant et détonnant entre poésie, musique et théâtre.

       tendresse, d'humour, de rire, de colère face aux absurdités de ce monde, d'amour, de démesure, de folie, de rêve...

             

 

 c

 

Publié dans Activités diverses

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article