Structure embrassée

Publié le par Claire (C.A.-L.)

 

 

      --Dès les origines sont ennemies Athènes et Sparte.--

illustration Je ne suis pas là. Moi non plus

Il sera rond rencontré au point où le bois est concave

Là où il se réalisera comme un désir de flambée

Mystérieusement dévoilé, mordoré comme un scarabée.

Au-delà de la perte de la porte, il détournera l'entrave.

--Bien avant Hannibal s'était arrêté pour piller Capoue--  


 

 

Je pose sur le monde un regard fleuri de citrons

Kaléidoscope arrêté des débuts jaillissant

Réservoir qui se dérobe et me grise étourdissant

Le néant clignote et me perd quand sonne le clairon.

 

--Plus tard, en Italie, avec lui j'allais à  Mantoue.-- 

 

Nécessité de l'irruption poétique venue du dehors : aubade.

Pour me divertir des mouvements de phares de ma solitude

Dans le silence du coeur de la nuit vient la plénitude

Qui se dévoile et se relaie entre le monde et moi par la grâce d'une ballade.

 

De même qu'avec Jésus voyageaient Marie et Marthe.



Sans titre 12

C.A.L. juillet 2011

 

Publié dans Activités diverses

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article