EXTRAITS ( où il est question de la Moselle ) du récit " Et si nous passions par Berlin ? "

Publié le par Claire

 

 

marque page

 

 

 

[...] 

Le départ en vacances est imminent. Cette année c'est l'Allemagne.

 

[...]

La voiture a quitté l'autoroute. Il fait bon. Le moteur ronronne...

 

[...]

Quand il est 3 heures de l'après midi que Cochem est ensoleillée et que déambulent des touristes souriants, rien d'étonnant à ressentir une envie de poulet rôti. Le Moseltal s'épanouit entre les côteaux sur les flancs desquels les vignes attendent d'être parfaitement rondes, juteises, sucrées pour enfin devenir vin. Un verre de riesling bien frais, un demi-poulet à la peau craquante, à la chair ferme et dense, quelques Brötschens tièdes....

Autour d'eux des gens musardent, plaisantent en roulant les "R". Tout va de soi. Du mal à se lever. Pourtant il faut repartir.

 

[...]

Marie est satisfaite; celle qu'elle croyait  n'être qu'une petite rivière insignifiantecelle qui coule dans la ville qui fait partie de ses habitudes depuis si longtemps, ressort grandie de ses méandres germaniques.

Il faut la suivre, voir où elle se précipite. Tu savais, toi que le nom" Coblence" vient du latin "confluentes" ? Je n'y avais jamais pensé.

 

 

 

 

                        confluent stylisé essai samedi 4 août 2010

 

Le Deutsches Eck signale l'endroit où la Moselle se jette  dans le Rhin qui l'absorbe, l'assimile.

Elle disparaît. Il ne reste plus que le Rhin.

Du haut du socle, au pied de la statue de Guillaume 1er, on peut se rendre compte que l'endroit d'où Marie cherche à comprendre  le phénomène du confluent ressemble à l'avant d'un grand navire fendant les eaux qui se séparent encore un moment pour mieux se réunir. Dès lors, comment les distinguer ?

 

...

Sur l'autoroute Luc roule assez vite. Vitres fermées. Le guide vert a beau dire que, je le cite "la Ruhr ne correspond plus depuis longtemps à l'image d'un pays de suie", elle fait contraste avec la région qu'ils viennent de quitter.

Düsseldorf, Essen, Dortmund. La puissance économique de l'Allemagne se matérialise; ce ne sont que cheminées d'évacuation, gigantesques colonnes de fumées noires et blanches, odeurs poisseuses.

[...]  

C.A.-L. juillet 2002 

 

 

 

 

Publié dans Activités diverses

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article