Quelques mots sur le devin Tirésias, puis rappel de sa rencontre avec Ulysse

Publié le par Claire (C.A.-L.)

Tirésias : une figure intéressante qui montre, entre autre,  que l'hermaphrodisme fait partie de la mythologie et donc, des grandes questions philosophiques et métaphysiques que se posent les humains. 

 

       Cf les raisons possibles de la cécité  ( il en aurait trop su  sur la sexualité féminine....) et du don de voyance de Tirésias dans le lien ci-dessus : c'est très amusant

 

Tirésias le devin, l'aède aveugle de l'Odyssée apparaîtdans Œdipe roi de Sophocle, ainsi que, de  mémoire, mais dans d'autres œuvres également, comme  dans La machine infernale de Cocteau,  avec son double caractère de prophète et d'homme-femme,  ou dans la pièce de Guillaume Apollinaire Les Mamelles de Tirésias (1928) et dans (La Terre vaine) The Waste Land, de T. S. Eliot. ( cf petit article et lien sur  ce poème épique).

                    

      Ulysse, "pauvre éternel brodeur", comme le dit la déesse Athéna, 

ne revient pas de la guerre, car son désir est de raconter,

de s’emmêler les pieds dans la temporalité narrative,

c'est peut-être le "mentir vrai" d'Aragon.

 

                               Ulysse va savoir ce que l'avenir lui réserve...

 

Dans le Chant XI, il raconte qu'il est descendu aux Enfers pour interroger, sur les conseils de Circée, l'ombre de  Tiresias.  Ce dernier lui a prédit qu'à certaines conditions, il finirait par rentrer à Itaque, mais que son errance ne s'arrêterait pas là.


« Les ombres que tu laisseras approcher(...)te diront la vérité ; mais celles que tu repousseras s'éloigneront de toi sans proférer un seul mot. »


 Le chant XI de l'Odyssée est appelé la Nekuia, c'est-à-dire l'invocation des morts.

"Puis l'ombre de Tirésias arrive, et fournit à Ulysse les indications qu'il recherchait. Ulysse apprend que lui et ses compagnons aborderont à l'île du Soleil, et qu'ils ne devront pas toucher au bétail d'Hélios s'ils veulent rentrer chez eux. Si jamais ils mangent les vaches du Soleil, Ulysse pourra tout de même rentrer, mais seul, misérable, après avoir perdu tous ses hommes, et il devra ensuite accomplir un long voyage afin d'offrir des sacrifices à tous les dieux pour les apaiser." 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article