L'année Blaise Cendrars clôturée le 10 novembre 2011 au CCMQ

Publié le par Claire (C.A.-L.)

      Pas de photos.

      Pas de mise en boite.

      Les souvenirs resteront personnels et discursifs.

      

 

             Nous remercions ceux qui sont venus passer un moment

                         au Centre Culturel de Metz Queuleu

en hommage à Blaise CENDRARS, figure de la littérature francophone.

 

                                                              programme-du-10-novembre.jpg

 

                                                               Blog Affiche                

 

                       Merci à Clémence Buquet et Benjamin Gouilly de l'atelier Théâtre ado de Clarisse Wibratte

                          pour leur lecture d'extraits de La Prose du Transsibérien ( 1913 )

Le rythme comme sujet

dans l'axe de Paris - point d'arrivée-

devenu foyer vivant

Evocation hallucinatoire

branchée sur l'introspection du narrateur à l'identité disséminée

Cadence fluctuante de la locomotive

Entre arrêts et accélérations

Fuite du moi dans la fugue de l'écriture

dans les détours d'un texte à la fois désagrégé et enchevêtré.

 

 

                            Merci à Marie de l'atelier Arts plastiques de Baptiste Verdoliva pour ses tableaux

 

 

Merci à Joëlle Ozouf et Marguerite Thiery-Dias de l'atelier Poésie de Claire Antoine pour leurs textes et illustrations ainsi que leur lecture d'une page du dernier chapitre de Bourlinguer.

Nous sommes à nouveau à Paris "Paris, Port-de-Mer",

Paris devenue paysage

Vrai-faux paysage

Image d'Epinal

" La plus belle bibliothèque du monde".

Mais ce n'est plus le ville de référence du cosmopolitisme et de la vie.

 

Merci à Charlotte Boschian, élève du Conservatoire de Région, pour son interprétation  de deux morceaux pour piano de l'oeuvre de Stravinsky.

 

                                                  Évidemment nos remerciements vont aussi

à Baptiste Verdoliva qui, en contrepoint, en résonance avec l'oeuvre cendrarsienne, alors interrogée et soulignée le temps de la rencontre, au rythme régulier d'un coeur qui bat, au-dessus de nos têtes, nous a fait l'honneur d'installer "Projection".

Des images défilent dans un ordre aléatoire

Structures autonomes classées par mots clés

liés par une formule mathématique

un programme informatique

se combinant à l'infini

à la manière des mille milliards de poèmes de Georges Perec.

 

 

                                               aux deux conférencières

                                             Catherine Boschian-Campaner

         qui nous a permis de  situer l'apport original de Blaise Cendras dans le paysage littéraire français  

                                          "  Blaise Cendrars : La grâce de voir "

                                                                et

                                                                      Gül Ilbay - Leclerc,

                                             à l'origine de cette rencontre,

                 qui a côtoyé la fille ( Miriam Cendrars ) et la nièce ( messine ) de Blaise.

             

    Elle nous a fait, entre autres, partager sa conception de l'oeuvre du "bourlingueur" en nous livrant quelques conclusions de son doctorat qui portait sur l'étude de l'élément liquide dans l'oeuvre de Blaise Cendrars. Traductrice des poèmes de l'auteur en turc, elle nous a également fait goûter le charme d'une lecture simultanée ( français - turc)  du poème "Orion"

 

 

                                    Et en particulier, pour leur présence bienveillante           

                                                    à Paulette Merpillat,

                             Présidente par intérim des Amis de l'ACADEMIE AUSONE

                                                    à Murat  Vasif Erpuyan

                                         Président de l'association A TA TURQUIE

 

                                                         à André Bouchut

                                   représentant la Commission Culturelle du Centre 

                                                 à Marie-Paule Hinschberger 

                                 Présidente du CENTRE CULTUREL de METZ QUEULEU

                                                      

 

 

Sur les panneaux on a pu lire des textes inédits trouvés sur le blog loeiletlatrippe,

( http://spqrxx.blogspot.com/2011/09 ) référés à Blaise Cendrars.

Dont 2 des titres étaient : 

"Mais que font les  cendrarsiennes ?"

et " Blaise Cendrars présente : le classement des villes globales Gawc 2010"

articles de Sébastien Antoine

 

                                                                      ***

 

   La rencontre s'est faite sous le regard des deux portraits du poète,

                                            réalisés

                                    pour la circonstance,

                                     en grand format  par

                                         Baptiste Verdoliva  

 

                                                   ***

 

   Cette soirée sera consignée comme toutes celles qui ont eu lieu en 2011, en France , en Suisse et au Brésil, notamment, dans le Centre d’études Blaise Cendrars, situé en Suisse.

                         

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

cecile 02/03/2012 23:12

Voici des vidéos de La Prose du Transsibérien, pour une fois c'est joué au théâtre et non lu! C'est une découverte j'ai passé l'après-midi à chercher des documents biographiques et c'est une
surprise car la toile est plutôt pauvre en vidéos concernant Cendrars et ça vient d'être posté!

http://www.youtube.com/watch?v=oA71EznpEoc

Geraldine 30/10/2011 09:24


Cette soirée est bien organisée et semble très intéressante. Je verrai si je peux y aller, cela semble passionnant.

Il est vrai que Cendrars était un grand poète baroudeur et que ses voyages lui ont inspiré des poèmes très imagés.Tout cela me donne envie de relire ses poèmes.

A bientôt peut-être sur la communauté pour discuter autour de la poésie ou d'un poète en particulier. N'hésitez pas à poster un article et à mettre des commentaires sur les articles déjà existants.