Métaphore et pré-jugé

Publié le par Claire (C.A.-L.)

Il est exact de dire que toute pensée est métaphorique,  dans le sens de,  à un moment précis du "présent", transporter une idée fabriquée par le passé et de la projeter sur le plan de l'avenir.
J'étais entrain de préparer le repas de midi et je pensais avec un peu d'anxiété : " Heureusement que je ne vis pas seule, car je serais incapable de me faire pour moi toute seule, un repas comme celui que je suis entrain de faire. Je n'en aurais pas l'envie et je me contenterais de pain chips et fromage, voire pire saucisson ... "  Et cette pensée me troublait. Je me disais que c'était horrible parce que je n'étais capable de faire les choses disons - correctement- que pour satisfaire les exigences forcément diététiques de quelqu'un d'autre que moi.

Et puis ont fini par s'imposer à moi les huit jours que j'avais passés seule, il n'y a pas si longtemps et où je m'étais - sans y penser plus que ça, - fait à manger "normalement".   Mais je n'ai pas pu empêcher mon cerveau d'appréhender sourdement cette situation.

              Le réel ne permet pas de changer les préjugés.

Métaphore et pré-jugé

Publié dans mini réflexions

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article