"La" Référence NB4 METZ : "Play Time", le chef d'oeuvre de Jacques Tati.

Publié le par Claire (C.A.-L.)

 

                http://tout-metz.com/nuit-blanche-4-metz-2011-223.php

                                                                  Proche de la fête foraine et du Luna Park. 

                     A consulter absolument 

                Le site officiel de Jacques TATI

 

                             http://www.tativille.com/

                             Ce que TATI dit de  PLAYTIME

                              http://www.tativille.com/index.php?page=starter&anim=pt_playtime&width=800&height=600&titre=Tativille:%20Playtime 

 

Trouvé sur le site (infra) copié/collé/élagué. Je n'en trouve pas le nom de l'auteur, qu'il me pardonne. Je me contente d'en donner les références (liens). 

                     http://www.ed-wood.net/jacques_tati.htm

Ouvrage de référence :

Tati - Marc Dondey - Ramsay Cinéma - 1989

 

[...] Les délires visuels et les ambitions technologiques de Jacques TATI [...] atteindront leur apothéose avec  Play Time, le plus ambitieux projet de l'histoire du cinéma français...œuvre qui s'avère d'une richesse incroyable, d'une drôlerie irrésistible, d'une beauté visuelle ET sonore phénoménale et surtout d'une portée émotionnelle magique.

                              C'est un film tout "simplement" parfait.

L'œuvre d'un visionnaire poète, hyper sensible, hyper perfectionniste, qui signe une œuvre que l'on pourrait comparer à du "Kubrick avec des sentiments" (et de la naïveté délicate, aussi ). [...]

                                       Et c'est ici que tout a foiré.

                 Tati met près de 10 ans pour achever ce film monstre.

Il construit de toute pièce une quasi ville pour lui servir de décor.

Ce décor si primordial et si phénoménal dans Play Time, ce décor si parfait (même les feux de circulation fonctionnaient), que Tati espérait devenir un studio de cinéma permanent pour les jeunes metteurs en scène,

ce décor qui fut détruit peu après la fin du tournage...

La fin de ce décor fut aussi symboliquement la fin de Tati.

La critique... le public ... tout le monde, en méprisant ce pur chef-d'œuvre, sont responsables de la destruction de la carrière de Jacques Tati. 

                            Play Time était la réponse au cinéma américain,

                         c'était même une leçon magistrale donnée à Hollywood,                                                  les français pouvaient faire aussi gigantesque et mieux !

Car Play Time est non seulement un film d'une beauté à couper le souffle,

                   d'une modernité formidable, d'un humour intelligent et irrésistible mais aussi,                              et encore une fois, d'une émotion magique.


 

JACQUES TATI

  Jacques Tati ... le réalisateur français le plus connu à l'étranger, le plus reconnu en tout cas.

[...] Tati était génial, non seulement il fait figure de meilleur cinéaste hexagonal du siècle mais c'est aussi un artiste primordial au niveau international.

[...] le cinéma français est mort le jour où il a assassiné Jacques Tati.

[...] l'influence de la modernité et du mimétisme sur les individus deviendront ces principaux thèmes

(plus tard ce sera plutôt l'influence des individus sur la technique qui dominera).

[...]  Jacques Tati est un cinéaste incroyablement moderne, précurseur sur un nombre incroyable de plans (en particulier sur l'usage des bandes sonores et même sur les idées de mise en scène).[...] (cf ici le passage  situé au - dessus de la vidéo )

[...] A l'aide d'une technologie toujours plus monstrueuse (un an ! un an juste pour créer la piste sonore !), Tati raconte juste des histoires touchantes ... et avec finesse.

                  C'est l'œuvre d'un metteur en scène au sommet de son art,

                    ... qui se sacrifie entièrement pour sa passion.

             Play Time est  un sacrifice, car [...] son échec fut le tombeau de Tati.                          

 

Publié dans Activités diverses

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article