Le dossier de la maison natale de Verlaine a abouti. Bravo et merci à Bérangère THOMAS

Publié le par Claire

Verlaine
"L'appartement où est né Paul Verlaine dans la maison au n°2 de la rue Haute-Pierre à Metz, 
a été acquis le 15 décembre 2011. "
info trouvée sur le site
Inauguration de la Maison Verlaine
prévue en juin 2012
   ouverture au public, été 2012
****
[Courtes traces du combat
(depuis novembre 2010, les "Amis de Verlaine" appellent à défendre la maison natale du poète)
A l'OJ du Conseil municipal de METZ du 27/10/2011
POINT 30
Subvention de la ville de Metz
cf
***
Une partie du DOSSIER

La Maison Verlaine

 


A l'angle de la rue Poncelet et de la rue de la Haute-Pierre se trouve la maison natale du poète Paul Verlaine, né en 1844.


Sa maison natale date du XVIIIe siècle avec un beau portail de style Louis XV messin : tympan rectangulaire décoré de losanges ornés de petites fleurs et encadré d'arabesques surmontant une espagnolette (tête féminine)





APPEL SOLENNEL suivi d'un poème de Bérangère THOMAS

  (paul-verlaine.pagesperso-orange.fr/) 

Chères Amies, 
                     Chers Amis de Verlaine,                      

Nous apprenons que la maison où est né Paul Verlaine a été mise en vente.
 Nous sommes interpellés
 au plus haut point.
C'est le premier étage, là où est né Paul  Verlaine que nous souhaitons défendre.
 Et pourquoi pas ...lui redonner vie, afin de consacrer au poète, ce lieu unique au monde  !
Il s'agit d'un bel appartement style 18° siècle : paysage de bocage et de rossignols peint pour le plafond du salon principal, en deux partie coupé par une porte décor 
rocaille avec moulure et dorure, 4 pièces communicantes offrant un grand couloir...cheminée et grands miroirs.

Il est de notre devoir de défendre ce lieu où demeure l'âme de Verlaine.
C'est aussi une action à mener pour défendre la poésie et faire reconnnaître notre état de poète 
dans une société si conditionnée et mécanique !

Des démarches sont en cours pour en savoir plus sur cette vente à un promoteur qui souhaite y faire de l'habitation.

Aussi, nous avons besoin de nous mobiliser et d'être prêt à nous unir dans cette démarche ambitieuse.

Nous pouvons faire une comparaison
 avec le Musée de l'Auberge du Lion d'Or à Juniville dans les Ardennes en 2005,
 ou avec la maison de Londres fréquentée par Rimbaud et Verlaine et qui est menacée de destruction.
 Ces lieux ont été sauvés grâce à la ténacité des poètes et des Amis, 
mais aussi en persuadant les institutions et des décideurs sensibles à la défense de la culture !

D' ores et déjà vous pouvez nous manifester votre soutien par l'envoi de messages via internet
 ou par voie postale
 et relayer de façon utile et ciblée l 'information autour de vous. 

Toute expérience ou compétence en la matière sont les bienvenues.

Nous vous tiendrons informés au fur et à mesure de la suite de l'affaire.

***
Voici venu le temps des frimas, du verglas.
Noël élève au ciel sa plus belle homélie,
La grande horloge sonne et tinte comme un glas,
Chaque Homme, alors, s’incline et se réconcilie.

L’espoir déborde encor des coupes d’ici-bas,
Mon cœur las se dénude, Ô la grande euphorie !
L’espoir, comme toujours, se porte à bout de bras,
Comme toujours, la fête, a un air de folie.

Voici venu le temps de saluer Christmas,
De chasser de notre âme amour et perfidie
En respirant la paix comme un brin de lilas,
Comme un parfum d’ivresse, une belle endormie.

Ce cœur là de poète, illumine un repas
En rimant et rêvant : la terre épanouie.
Portons cette ferveur et même à petits-pas,
Sur la tombe des jours où survit l’harmonie !

Bérangère Thomas]

Publié dans Activités diverses

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article