La parole enseignante : profession de foi dans la communication par la parole d'un savoir et d'une recherche cf Lien en infra avec le texte in extenso de Paul Ricoeur (sous le Portique)

Publié le par Claire (C.A.-L.)

http://commons.wikimedia.org/wiki/File:AGMA_Stoa_d%27Attale_fa%C3%A7ade.jpg?uselang=fr

http://commons.wikimedia.org/wiki/File:AGMA_Stoa_d%27Attale_fa%C3%A7ade.jpg?uselang=fr

                      En 304 av. J.-C., Zénon de Cittium fonde à Athènes l'école stoïcienne. 
     Ce nom provient de l'emplacement où avaient lieu ses leçons, le portique de l'Agora à Athènes. 
                                             " L'école du Portique", le stoicisme.
Stoa "στοά"  est le terme grec désignant un portique : un bâtiment, ou la partie d'un bâtiment couvert, fermé à l'arrière par un mur plein,  et ouvert en façade par une colonnade. (cf image Wikipedia)

A l'heure où les pouvoirs publics s'interrogent sur les messages d'espoir à faire passer aux jeunes générations, j'ai relu cet article de Paul Ricoeur qui me touche beaucoup.

                                 En voici quelques lignes

"Qu’est-ce que je fais quand j’enseigne ? Je parle. Je n’ai pas d’autre gagne-pain et je n’ai pas d’autre dignité ; je n’ai pas d’autre manière de transformer le monde et je n’ai pas d’autre influence sur les hommes. La parole est mon travail ; la parole est mon royaume.

Je parle seulement pour communiquer à la génération adolescente ce que sait et ce que cherche la génération adulte.

Cette communication par la parole d’un savoir acquis et d’une recherche en mouvement est ma raison d’être : mon métier et mon honneur.

Je ne serai pas jaloux de ceux qui sont « dans la vie », qui ont « prise sur le réel » (...)

Si j'enseigne ...

les mathématiques (...)

les langues (...)

l'histoire (...)

les sciences (...)

la philosophie (...)

les arts (...) 

(...)Si j’enseigne la poésie, je m’approche, avec les ressources de ma prose, d’un langage qui crée et recrée la substance des présences et des correspondances par l’union charnelle du sens et de la voix.(...)

C’est une véritable vie en commun qui naît autour de la communication du savoir, une vie sociétaire qui a ses règles, son esprit et son cœur ; et l’homme tout entier s’y exerce."

 

Publié dans citations. Notes.

Commenter cet article