"Le Grand-Père" Ebauche à retravailler ( sur sujet imposé )

Publié le par Claire

SDC10063

 

 

 

blog dessin 2 bis

 

 

Le grand père  est assis sur un fauteuil. 

Pas encore une chaise roulante.

 Non. Un fauteuil en rotin, comme ceux que l'on voit si l'on passe dans la vitrine de la boutique où l'on vend des objets fabriqués par des aveugles.

 Il a toujours eu peur de devenir aveugle...C'était avant.

 Pour l'instant il joue.

 Il joue au bon grand-père. Avec ses petits enfants, dont certains ne sont plus si petits que ça.

 Il joue au roi  déchu. Enveloppé d'une pelisse élimée. D'énormes bagues de pacotille aux doigts. Les pieds dans une bassine d'eau. 

Il est filmé au camescope à tour de rôle par chacun, pendant qu'il raconte des histoires qui évoquent la vie de personnages de la mythologie,  Zeus. Hermès. Héraclès aussi. Il les détourne, les déforme.  Enfin, il ne les connaît pas vraiment. Il en a entendu parler, surtout. Des histoires. Dans sa jeunesse.

Oui, c'est ça. Dans sa jeunesse. Avant la guerre. Sa guerre. 

Depuis longtemps il ne lit plus. Il n'aime d'ailleurs, en particulier, pas du tout

la mythologie.

Il descendra les escaliers pour la dernière fois dans  une chaise.  

Porté par des brancardiers. 

" Rentrez vos bras, Monsieur. Vous allez vous faire mal. Attention... Ne bougez pas."

Il obéit pour la première fois depuis longtemps. Il sourit. Il n'est pas aveugle. Il ne peut plus marcher c'est tout.

Il leur fait confiance. C'est drôle comme mot. D'ordinaire c'est défiance qu'il conjugue à tous les temps. Surtout les jours de gros temps.  Puis il est allongé sur un brancard. On le pousse dans l'ambulance. La porte se ferme. Son épouse monte à côté de lui. La voiture démarre. 

Ceux qui sont restés sont graves et agitent la main pour un "au revoir". Et remontent fermer la porte.

Mais nous n'en sommes pas là. Retour sur le jeu d'avant. 

"Filme la bassine en gros plan, je te dis".

Le camescope retient les images. Pour après. Pour jamais.

C.A.-L.

Publié dans Activités diverses

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article