A propos du site le Proscenium, Pascal MARTIN et Philippe ABSOUS ( extrait d'un article paru en 2009 dans la revue Plumes au Vent)

Publié le par Claire

                                                  Article de Claire Antoine

 

Ecrire pour le théâtre : « en ligne » ou en recueil

Si vous aussi, quand vous écrivez, vous imaginez (parfois) vos personnages dans un décor, sur une scène, devant un public, en train de se livrer, de se révolter, de mener une « histoire » à son terme, devant des spectateurs, qui sont d’indispensables «  protagonistes », alors, vous pourrez être intéressés par ce qui va suivre.

Une possibilité de partager ses textes « en ligne »

Partie, par un beau matin, sur Internet, à la recherche quasi désespérée (je n’exagère pas) d’un concours d’écriture théâtrale auquel je puisse participer, - tant il est vrai, il faut bien en convenir, que dans ce genre particulier, les appels à textes ne sont pas légions,- j’ai découvert, le site Le Proscenium. (http://www.leproscenium.com). Ce site propose de participer à des appels à textes (cf. infra), mais il permet aussi de faire connaître ses textes indépendamment même d’un concours. Régi par la loi de 1901, il est, je cite : «  dédié à la publication de textes de théâtre d’auteurs contemporains francophones vivants (non édités) afin que le plus grand nombre puisse en profiter, au sein de la francophonie. » La publication d’un premier texte est gratuite. Le coût d’un abonnement est modique, puisque, par exemple, le forfait de publication d’une série de 20 textes, s’élève à 12 euros.

Attention, toutefois… Le créateur du site a l’honnêteté de montrer les limites de cette manière de procéder, dans la mesure où un auteur aurait la volonté, au-delà du désir de se faire connaître rapidement dans tout le monde francophone ( puisque de très nombreuses troupes « amateurs » consultent ce site), de tirer un bénéfice financier immédiat de sa production et/ou de bénéficier des services d’un éditeur.

Je vous livre ces quelques lignes destinées à mettre en garde, les auteurs contre de futures désillusions : « Le site est consulté essentiellement par des troupes d'amateurs. Les professionnels ne cherchent pas de textes sur Internet pour les monter. Ils ont leur propre réseau pour trouver ou faire écrire des textes.

Si vous souhaitez faire jouer vos textes par une compagnie professionnelle, ne les publiez pas ici.Les éditeurs (à compte d'éditeur) cherchent aussi des inédits. Ils n'ont aucun intérêt à publier des textes qui ont déjà circulé sur Internet. Surtout si ces éditeurs sont sur le même créneau que le site, à savoir les comédies de divertissement pour les troupes amateurs (65% des textes publiés ET des téléchargements). 

 Si vous souhaitez faire éditer vos textes à compte d'éditeur, ne les publiez pas ici. »

Malgré tout…

Le site procure à l’auteur la satisfaction de savoir que ses textes seront lus, et auront la possibilité d’être choisis par des troupes d’amateurs (qui ne sont pas les moins intéressantes, car plus humbles…souvent).

Le dramaturge, même débutant, sans notoriété, a besoin de penser (sinon pourquoi écrire du théâtre ?) qu’un jour ses mots prendront corps, que quelqu’un acceptera de les habiter, de leur donner sens. Or tout le monde n’a pas une troupe à sa disposition…

Du côté du jeu… Mon expérience d’animatrice d’atelier-théâtre m’a prouvé qu’avoir un tel choix de textes était précieux. On y trouve des centaines de textes, provenant de dizaines d’auteurs différents : une vraie bibliothèque !

 

 

                  Il faut maintenant évoquer celui grâce à qui tout a commencé.


                                                                  PascalMartinPetit

 

                                 A l’origine du site… Pascal MARTIN


  

Un homme incroyable, né à Paris en 1963, informaticien de formation et passionné de


théâtre. Le virus, il l’a contracté dès l’âge de 5 ans, quand il accompagnait sa tante à


l’Odéon où elle travaillait comme ouvreuse.


Actuellement, il habite dans la région de Toulouse, à Montastruc. Il est sur tous les


fronts et connaît tous les aspects du genre : comédien, régisseur, metteur en scène,


animateur d’ateliers de pratique amateur.


Depuis 2002, il écrit des comédies dramatiques, à sketches, des monologues…Il met en


scène des gens ordinaires décalés, aux prises avec la société et ses travers. (cf. site


pascal-martin.net).


C’est en 2002 aussi qu’il crée le site le proscenium.com, dont il est le webmestre, destiné à


promouvoir et diffuser des auteurs.


On le connaît encore comme auteur de scénarios et organisateur de « Cluedos », (jeux


enquêtes), grandeur nature, pour les particuliers ou les entreprises.


De plus, membre des E.T.G.S.O. (Ecrivains de Théâtre du Grand Sud-Ouest), il préside le


jury du concours d’écriture théâtral étudiante, ouvert à tous depuis peu, le concours Vies


en scène (www.viesenscene-fr). Son œuvre est riche je n’en citerai que quelques titres. 


°Pièces à l’affiche :


Passé récent :

  Joyeuses condoléances,au théâtre de la Providence, à Paris, en janvier 2009

Dernière station avant l’autoroute, au Trocadéro, à Lièges, avec Marion GAME et

Séverine FERRER, en avril 2010.

°Publications :

Joyeuses condoléances ! ABS Editions, 2005

Un ange passe, ABS Editions, 2005

Faims de mois, Alter abs Editions, 2006.

 

Encore une information susceptible de vous intéresser, toujours en lien avec Le Proscenium.

 

Elle concerne les ABS Editions, nées en 2004. (Cf. site pour plus d’informations)


ABS (Editeur principal de Pascal MARTIN) édite des textes de théâtre, courts, moyens


ou longs… « La maison cherche à promouvoir des auteurs pas encore connus … » Son


fondateur est Philippe ABSOUS, qui ne trouvant pas de sketchs à son goût a choisi de les


écrire. Il a lui aussi découvert, (en 2002) le site, alors tout nouveau …Le Proscenium… qui


lui a permis de diffuser ses textes dans les pays francophones. Là, il se rend compte que


bon nombre de compagnies sont très attachées aux recueils, aux livres et décide, comme il


le dit de « tenter l’aventure de l’édition».


Sa spécialité, les textes courts (sketches). Recueils d’auteur ou collectifs. Philippe


ABSOUS envisage la possibilité d’éditer un jour prochain des nouvelles, voire des romans.


Nouvelle collection récente, aussi, « Alter abs », destinée à tous les « alter », les « non langue de bois ».



Quand Philippe ABSOUS et Pascal MARTIN s’associent …

ABS lance plusieurs fois par an des appels à textes en collaboration avec le site de théâtre en ligne,

leproscenium.com. Un comité de lecture choisit les textes pour composer un recueil à thème.

 


Publié dans autour du théâtre

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article