Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poeme

75 Dans l'épaisseur du jeu ( CAL 2012 )

75 Dans l'épaisseur du jeu ( CAL 2012 )

75 Dans l'épaisseur du jeu ( CAL 2012 )

J'apocalypse en tournoyant les spectres, fantômes convulsifs - les lémures- qui tourmentent Je couds des chants aigus Je patchworke pour vous des habits pâles et poudreux Je colle au plancher mes engagements pour traverser la lente rivière à pieds secs...

Lire la suite

66 Pesée à panser et pensée à peser

66 Pesée à panser et pensée à peser

66 Pesée à panser et pensée à peser

Pesée à penser Et, en supprimant ce qui pèse, ce qui lui pèse ? Qu'elle suppose être ce qui lui pèse, parce que, tout d'un coup, elle a/aurait pris conscience, d'une certaine manière, irruptive, de la présence matérielle, la lourdeur de quelque chose...

Lire la suite

64 Inventaire

64 Inventaire

64 Inventaire

Tchouftchouf bulletins cachés Mauvaises notes extirpées dans la honte Suspicion Mensonges Déménagement Retour la même semaine Poils du pinceau qui se détachent et restent collés sur le papier canson Montagne de papiers Gare des cars Clochards auxquels...

Lire la suite

65 Réveil

65 Réveil

65 Réveil

Metz ! Raconte ma jeunesse Dans l'odeur de l'herbe coupée Au bout de l'Esplanade replantée. Je veux Aux fleuves paresseux Et par endroits fangeux et verts Me confier à l'approche de l'hiver. Las. Vois-tu Les merles se sont tus Ceux des vieux quartiers...

Lire la suite

72 Suite de mots

72 Suite de mots

72 Suite de mots

Suites déclinaisons de salaisons hors- saison Le ménage Détester faire le ménage Ne pas faire bon ménage avec ça Déménager Ménager la chèvre et le chou Nager en eaux troubles Mégère Ménagère Nana des étagères Reggae De guerre lasse, je ne sors guère....

Lire la suite

68 Au travers

68 Au travers

68 Au travers

Au bord des choses invisibles, là où disparaît la forêt, le monde recule. Ruines de l'exclusion; plaines de la séparation aux infinies étendues; routes déceptives qui mènent à l'impitoyable immensité farouche. L'espace m'engloutit dans une distance incalculable...

Lire la suite