Photos de classe

Se reconnaître sur d' anciennes photos de classe  postées sur des sites de "retrouvailles" (youkaïdi le temps est si loin de nos 5/10/15/20 ans...)  permet, si l'on tombe dessus, d'excaver des  souvenirs.   

 J'ai revu récemment ce visage carré, ce regard inquiet, cette coiffure "à la boule" avec une  barrette sur le côté, au premier rang car je n'étais pas très grande. Ronde, oui, ça....Gironde ? Pas vraiment. 

Avec des lunettes ...affreuses qui m'entraient dans les joues ...de hibou... ( Afflelou n'existait pas...) "Hou la vilaine, c'est ça cache toi", ai-je entendu un jour, en passant dans une rue, alors que je mettais mon bras devant ma figure, comme une autruche enfonce sa tête dans le sable pour ne pas être vue. J'avais 11 ans et je savais que j'étais myope  et grosse. 

Et donc indésirable, dehors et dès qu'il fallait que le corps soit le messager, le signe, le symbolon. 

Comment faire croire qu'on présente un intérêt quelconque quand son corps est pesant, sa démarche disgracieuse, ses jambes grassouillettes et son regard inquiet ?

Les élèves  de ma classe de la 6ème à la 3ème avaient établi un classement des filles les plus belles.

 Je n'en ai jamais fait partie, évidemment. 

Je le savais et ces jours-là, je ne me faisais pas remarquer pour éviter que l'une ou l'autre ait envie de me mettre les points sur les "i".

                                                 Pour rester optimiste

Par contre j'étais semble-t-il une "bonne" grosse, puisque j'ai reçu plusieurs fois le prix de " bonne camaraderie"...établi à partir aussi du vote des élèves, mais vote "officiel"...

 Allons allons pas d'apitoiement !  J'avais droit aussi aux prix  de rédaction et de diction. 

                                                      Et après...

J'ai maigri d'un coup un peu dépressive et j'ai maintenu une moyenne "acceptable" yoyo pour sûr grâce à des tonnes de pilules et de régimes...de cours de sport plus ou moins bidons avec musique ou sans, d'abdominaux qui ont fini par me faire mal au dos... j'ai fait des études de Lettres classiques,  je me suis mariée, j'ai eu 3 enfants, j'ai fait un peu de théâtre,  enseigné  pendant 30 ans, avec plus ou moins de bonheur.

                                                    Et depuis...?

                                                   joute APAC 2011 photo de groupe

(Photo prise lors d'une lecture publique d'un texte écrit quelques jours après la catastrophe nucléaire de Fukushima en mars 2011)

 Depuis, je renoue, physiquement le fil qui s'est rompu avec cette petite grosse sur son banc. 

J'ai arrêté les régimes et les coupe faim. Je mets des vêtements  de 3 tailles de plus qu'il y a 5 ans. 

Ouf ! Je me donne le droit de vivre ainsi malgré les remarques : "Tu as pris, hein ? Fais quelque chose... Les grosses vivent moins longtemps...Enfin si tu te sens bien ! mais ne me dis pas que...

Pour ce qui est de l'inquiétude dans le regard. Je contrôle, je contrôle ... 

                        Difficile, mais je sais que  l'angoisse ne gagne pas toujours. 

                                                                                               C.A.-L. Août 2011