"Locus amoenus"98

Mon locus amoenus


Mes pieds reposent sur la terrasse en béton

Loin d'un arbre tordu penché vers le soleil

- Un lilas violet enlacé par le lierre - 

Bébé écureuil grimpe au tronc du forsythia 

Son panache repeint d'un roux foncé les feuilles

Les mésanges bleutées ont retrouvé leur nid

Une fine senteur de terre et d'herbe fraîche

S'exalte au souffle doux du zéphyr qui chuchote...

"Mon Dieu, Mon Dieu, la vie est là simple et tranquille". 

juin 2013