94 Au bas bord de la mer océan

Aller vers lui 

s'élancer

A vers - contreprose -

Au vert pays

Des vers grouillants

Par terre et par cieux

S'éparpiller

En perverses rimes

Racines d'anis étoilé

Luisant et dégoulinant

Par les oreilles et l'ombilic

Et la plante des pieds

Là où - intimement là où -

Elle s'enfonce

Lourde de ses années d'homme - humaine

Sapiens erecta faber

Au tout commencement

Du monde ondulé salé 

de l'Océan

Plus loin encore que la veille

A la brune

dans un sable si fin et si lumineux

Qu'il s'écarte, se tasse

Epouse la forme écrasante

et la purifie

Par suite l'ombilic aussi

- et le reste du corps -

Se met en mouvement

Se coule pour avancer

Fait la course avec un reflet de soleil qui s'éteint.

***

Nuit - rentrer - pour demain - recommencer.

C.A.-L.25 février 2013