67 - La nuit inquiète est là ( nov 2011)

 

 

gris blanc noir

 

Je vais chercher

Je veux trouver

Je suis si sûre de savoir de comprendre

Pour toi pour toi

Mieux que toi qui te débats; qui vis 

Loin de moi.

 

Quand tu m'appelles

A mi-voix. A demi. Mots incertains.

Troublée, alarmée.

Pour te rassurer

Sur toi

Sur moi

Sur lui; tout près de toi

Trop près qui t'aime en maladroit.

Et toi; tout près de lui,

Trop près qui l'aime gauchement.

 

Mon coeur se déchire

 

Tu fais fuir mes certitudes

La brume en montant laissait de son passage

Des gouttes oblongues

Sur les vertes et fines tiges

Rescapées de l'été.

 

Et d'un coup c'est l'hiver.

Le brouillard transforme la ville

en ouate grise

qui s'épaissit sur le jardin.

 

Nov 2011