47 "entre deux points à toute vitesse"

Le TGV à l'arrêt en rase campagne

Entre deux remblais

Entre deux palissades anti bruit

Semble repartir

Il piaffe

Je voudrais dormir

Face à moi un homme écrit

A côté de lui sur le siège inoccupé le clavier de son ordinateur est déserté.

Des bruits vagues Inquiétude

Perception brouillée

Un ronronnement...

Mot mal choisi. Ce n'est pas un chat.

...laisse à penser

Tataaaaaaaaaaa une délicieuse musiquette interrompt...

Une voix claironne : le steward  " Pour le plaisir de boire un petit café à 320 km/h Dans la voiture 14 ."

On était reparti. "sans que j'en eusse pris conscience ! "

Images lisses horizontales. Ni carrées donc, ni rondes ni même triangulaires. "Petites boites très étroites"

Je n'aime pas du tout les sensations de vitesse.

Panique qui me scinde. Je m'entends penser, respirer.

J'étouffe. 

" ...Si présider signifie..." ronronronronron

"...dans ce cas peut-on même songer à y échapper ???"ronronronronron

Tout cela me semble bien pervers !

"...Une société sans histoire qui peut faire consensus..."

Un avion !

Comme dans un avion. Mes écouteurs sur les oreilles. Aux commandes de mes rêves.

Tranche de nuit.

A mes pieds mon sac se recroqueville.

Froides lignes points bout à bout goutte à goutte lumineux sans halo axes assourdissants

"...Le mot fatalité ne fait dans ce cas pas partie de mon imaginaire..."

Le ciel ne s'éclaircit pas.

L'esprit se meut dans la musique qui crépite cahotique par intermittence.

Dans mes oreilles. A tombeau ouvert. Expression fermée bouchée chaude figée

Comme mon voisin : maintenant, dormir.

Jusqu'au moment où une autre voix tataaaaaaa Le train ne roule plus qu'à 220 km/h : la coupable n'est pas arrêtée...Elle court toujours. Elle tombe. La neige.

Nous prenons du retard.Tataaaaaaa de fermeture.

Encore. Arriverons-nous  !

Mais si le ciel est en nous, alors qu'y a-t-il hors de nous ?

Descendre en soi pour y voir le ciel.

"Rentre en toi-même Octave et cesse de te plaindre."

la terre des hommes manifeste le ciel. 

Tataaaaaaaaaaaaaaa

" Veillez à n'avoir rien oublié dans le train."

C.A.-L. juillet 2010