43 à Cassidie

Publié par CA-L

à Cassidie



                                                             Mon petit doigt m'a appris

Ma petite Cassidie

Que tu étais bien jolie

Ce dimanche après midi,

Où tu dégustas des fraises

 

Dans le compotier de bois

 Sur la table devant toi

Tu as plongé ta menotte

Ramenant vers tes quenottes

Et avec un soupir d'aise

 

Et surtout sans qu'on te voit

Fort adroitement, ma fois,

Et deux et trois à la fois

Ces fruits cueillis dans les bois

Le matin près de Rodez.

 

Les mamies tout attendries

A l'idée de ta présence

Causaient et causaient buvant

Café ou thé ou tisane,

Et te laissaient faire, je crois.

 

Comme tu étais jolie

Chère petit'Cassidie

Ce dimanche après midi.

 

 

 







Publié dans Poèmes