104 Expérimentation

EXPÉRIMENTATION 104


 

Ce matin je décide de faire mien, de comprendre, avec moi de prendre pour le diluer en moi

Je m'en empare qu'il fasse partie de moi,  

Ne reste pas qu'un mot, - ce mot de "perception".

Sans réalité, concept, juste réalité de l'idée, dont ce matin je me pare...

|...| préparer mes sens à accueillir l'idée du mot, son image Qui frôle mon oreille en dedans quand mentalement je le prononce.

Sortir de léthargiques habitudes pour qu'il se mette à vivre avec ses deux |p] comme marches à gravir.

Je m'y repose et je l'écris sur ma langue et mes joues.

Comme je l'ai écrit, il atteint mes yeux par ma main, sort en silence par mon souffle, revient à ma main qui l'accompagne et forme des lettres qui s’unissent et s'animent.            P e r c e p t i o n

Un mot court plus profond que haut deux jambages contre un doux e prononcé é et un joli [yon] - Qui est aussi l' avion, le  lion aussi des livres d'avant la  lecture -.

24 août 2013