On a parlé d'Amable Tastu, samedi, au Musée de la Cour d'Or

Publié le par Claire Antoine

SOUVENIR ! Amable à la FIM en octobre 2013
SOUVENIR ! Amable à la FIM en octobre 2013

SOUVENIR ! Amable à la FIM en octobre 2013

Répondant à l'invitation des Amis d'Amable Tastu, Catherine Poussard-Joly est aimablement venue évoquer celle qui, il y a une vingtaine d'années, a été le sujet de son livre : Amable Tastu ou la Muse oubliée, une riche biographie très bien documentée.

Dans la belle salle voûtée aux pavés irréguliers, devant un public nombreux et attentif,  

la conférencière  a présenté l'itinéraire passionnant d'une femme rêveuse, cultivée, éprouvée par la vie, attirée par les concepts et la poésie

qui quitte, contre son gré, peu à peu, à partir de 1830, ses activités poétiques pour des productions plus lucratives à visée pédagogique.

 A la mort de son mari, elle suit son fils, au hasard de ses missions diplomatiques et se révèle, malgré de nombreux problèmes de santé, voyageuse intrépide. 

Amable finira sa vie, paisiblement, dans sa maison de Palaiseau.  ​​​​

En fin de rencontre, Marie Daffini, la présidente des Amis d'Amable Tastu a annoncé les projets de l'association :

- Une plaque sur la maison de naissance de la femme de plume,

- La création par le jardin botanique d'une nouvelle rose "Amable Tastu",

- Une analyse critique de "Peau d'Âne", le poème liminaire de Poésies nouvelles,  recueil  paru en 1836.  

Un ouvrage qui faute de temps n'a pas eu l'occasion d'être suffisamment présenté par leurs auteures, mais qui devrait permettre d'approfondir certains aspects du talent d'Amable, femme et auteure à la personnalité complexe qui prend subtilement parti dans les débats de son temps.  Ce n'est que partie remise...A suivre... 

 Que tous ceux qui étaient présents soient ici chaleureusement remerciés.

                          Au nom des Amis d'Amable Tastu, ClaireAntoine

PS : Titres (et liens pour celles qui m'ont demandé où l'on pouvait trouver les textes) des trois poèmes lus respectivement par Marie Daffini, Claire Antoine et Monique Krier :

Les feuilles de Saule, http://www.poesie-francaise.fr/amable-tastu/poeme-les-feuilles-de-saule.php

Scènes du passé, http://www.poesie-francaise.fr/amable-tastu/poeme-scenes-du-passe.php

"Que je voudrais te voir"http://www.poesie-francaise.fr/amable-tastu/poeme-que-je-voudrais-te-voir.php

et le célèbre "Ange gardien" jugé par Sainte Beuve comme étant le summum du talent prétendument plaintif et résigné d'Amable http://www.poesie-francaise.fr/amable-tastu/poeme-lange-gardien.php 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article