Théâtre (cf.storage.canalblog.com/50/06/674442/52754247.doc) Présentation de La compagnie Les Heures - Paniques

Publié le par Claire

La compagnie Les Heures - Paniques est une toute jeune association,

née officiellement le 26 novembre 2009.

Une volonté commune : « [L’art] est une fenêtre ouverte sur le Monde ».

Cette citation étendue d’Alberti est le point de mire de la recherche artistique de la compagnie.

Parce que si l’expression artistique part souvent de la vision d’une seule personne (auteur, metteur en scène, etc...), elle a pour désir de s’étendre aux acteurs qui la défende, jusqu’au public qui la perçoit.

Le désir de la compagnie est donc

de faire un théâtre accessible et engagé ; accessible parce que parlant un langage intelligible ; engagé parce que prenant parti pour une idée en la défendant du mieux possible, sans forcément y apporter de réponse, mais en la plaçant dans un contexte contemporain, l’ouvrant ainsi... au monde qui l’entoure.

d' éviter l’art nombriliste et complaisant, (« Ma vie, mon œuvre, mon cul ») ainsi que l’art propagandiste qui matraque le monde à coup d’idées conformistes, est également une des volontés du collectif : parce que le théâtre doit être avant tout... généreux.

Une région : la Lorraine.

Cette création s’est accompagnée d’une autre volonté commune : s’ancrer dans le paysage culturel, et plus précisément théâtral, de la région Lorraine ; berceau artistique pour la plupart de ses membres.

En effet, entre le théâtre du Saulcy, l’Université Paul Verlaine ; la participation active dans diverses compagnies professionnelles régionales (Java Vérité, Les Bestioles, le théâtre de La Lucarne, Les lapins noirs, Les 4 coins, La Fleur au Fusil...) et le travail sous la direction de quelques metteurs en scène « phares » de la région (Michel Didym, Laurent Gutmann, Julia Vidith, Bertrand Sinapi, Jean de Pange...) ont été autant de formation et d’expériences qui ont réunis les acteurs, au sens large du terme, de la compagnie.

 

Projets artistiques ( Que Dalle – Une histoire de l’art est la première pièce portée par la Compagnie Les Heures Paniques.

Elle s’inscrit dans les principes de l’association par

son caractère informatif (qu’est-ce que l’art contemporains ? Qui en sont ses acteurs ?)

et polémique (L’art contemporain est-il vraiment en adéquation avec son temps ? S’est-il trop éloigné de son public ?).

L’humour est l’un des éléments - clé de cette création, permettant ainsi de porter le message avec le plus... de légèreté possible. Parce qu’une des fonctions du spectacle vivant, ne l’oublions pas, même si ce rôle est souvent remisé à « l’entertainement de bas-étages », est également celui de divertir... avec subtilité

Publié dans autour du théâtre

Commenter cet article