théâtre RTT ( trouvé cf réf. infra) Projet de la Performance « clipo-théâtrale » par la Cie Les Heures Paniques ( Maud Galet-Lalande)

Publié le par Claire

Le texte (de la performance ) sera en partie extrait de la future création de la Cie Les Heures Paniques,

« Que dalle – Une histoire de l’art » – jouée prochainement aux Trinitaires et au Théâtre du Saulcy.

Extrait : « L’ART. L’art c’est… quoi ? L’art c’est la vie, tout est art, sans art nous ne sommes rien, la vie imite l'art bien plus que l'art n'imite la vie … C’est bien beau de le savoir, mais je le répète : l’art c’est quoi ? Si j’ouvre le dictionnaire à la page 182, j’apprends que : « L'Art est une catégorie culturelle dont la portée varie largement selon les temps et les lieux. De nos jours il n'y pas une idée de l'art qui soit universellement acceptée. Les produits et pratiques qui relèvent de l'art sont circonscrits selon les intérêts poursuivis par les individus et les institutions, en tenant compte d'une façon ou d'une autre des désignations antérieures » Bon, d’accord. Mais comme le disait le poète à propos des théories : « Seul l'amour peut saisir les œuvres d’art, les garder, être juste envers elles ». [...] Si, comme le disait Joseph Beuys, « tout le monde est potentiellement un artiste », la réponse est simple ; mais si il est nécessaire pour être estampillé « artiste », d’avoir du talent, c’est à dire une sorte de don inné, reçu de manière complètement hasardeuse avant la naissance, ou si, encore, devenir artiste vient seulement avec du travail, beaucoup de travail et de technique acquise après des années et des années d’obstination et de dur labeur, la réponse est plus difficile à trouver… Donc : je ne sais pas ce qu’est l’art ; je ne sais pas si je peux comprendre l’art si je ne suis pas moi-même artiste, et d’ailleurs, je ne sais même pas ce qu’est un artiste. A la rigueur, je veux bien admettre que parfois, il n’y a pas une réponse, mais plusieurs, voire autant de réponses qu’il y a d’individus… [...] Oui ! Oui, à l’œuvre qui ne résonne pas comme un vase creux, oui aux messages, oui aux engagements, oui à tout si vous le voulez, mais moi j’ai envie de dire : je fais quoi quand je ne comprends pas ? Je demande, je questionne, je sollicite, je revendique mon ignorance, j’exige des explications ? Et si je n’ose pas, par peur de passer pour le dernier des incultes devant ceux que je prends pour des érudits ? Pire : et si je ne vois rien ? Je pense à cette citation d’Alberti, qui concerne plus précisément la peinture, mais que l’on peut étendre à l’art en général : c’est une fenêtre « ouverte sur le monde »… 

[www.lestrinitaires.com/index.php/calendriers/display/235 -

C’est autour d’un texte original que sera présentée la pièce dans trois lieux culturels  messins, sous trois formes différentes et complémentaires....Les Trinitaires seront la première étape de la pièce, et deviendront le théâtre d’une expérimentation sonore et musicale, pour trois musiciens et trois comédiens. Une fois n’est pas coutume, la trame sera musicale et l’accompagnement, textuel. Un spectacle où les musiciens seront acteurs, et les acteurs, leurs interprètes. ]

Références : 

storage.canalblog.com/50/06/674442/52754247.doc

Performance « clipo-théâtrale » proposée par la Cie Les Heures Paniques .... la Cie Les Heures Paniques, le théâtre de La Lucarne (Metz) et la Cie Kalisto ... première version expérimentale de Que Dalle - Une histoire de l'art) en ...

Performance « clipo-théâtrale » proposée par la Cie Les Heures Paniques Ecriture et mise en scène : Maud Galet-Lalande Interprétation : Joël Helluy, Aude Pâris, Maud Galet-Lalande et les étudiants de Licence 3 de l’université Paul Verlaine. Musique : Sacha Meintzner Ce projet artistico–théâtro–musical se construit autour d’une question que beaucoup sont – ou seraient – à même de se poser : « Est ce que c’est de l’art ? ».

Sous forme d’un show grandiloquent,

quatre artistes s’affronteront dans une joute artistique impitoyable,

afin de déterminer lequel d’entre-eux répondra le mieux à la question : « est-ce que c’est de l’art ».

Mais la réponse, trop complexe, étant impossible à donner de manière didactique,

le show, peu à peu,

évoluera vers les champs de l’indicible...

Parce qu’en effet, parfois, il est difficile de distinguer l’œuvre d’art du reste ; parce que souvent la frontière entre la création, géniale, et le réel, trivial, est bien mince...

Qu’est-ce qui fait le génie d’un Pollock ?

Qu’est ce qui différencie un urinoir de Duchamp d’un simple chiotte de sanitaires ?

Pourquoi les Poubelles d’Arman ont-elles plus de valeur que nos détritus ménagers ? L

es explications sont nombreuses, et les interprétations, aussi diverses que les spectateurs qui les conçoivent.

Ce clip-théâtral met donc en scène quatre types d’artistes [...] jouant aux acteurs – ou quatre acteurs jouant aux artistes – vont se livrer, in situ, à autant de performances artistiques sous le joug d’un animateur digne des meilleurs showmen, et s’affronter pour s’avoir quelle œuvre répondra le plus positivement à la question « Est-ce que c’est de l’art ? »

Chaque œuvre présentera un des courants fondateurs de l’art contemporain,

et sera un hommage aux "Maîtres"

Artiste n°1 : le Ready Made (Hommage à Marcel Duchamp)

Artiste n°2 : l’installation in situ (Hommage à Daniel Buren)

Artiste n° 3 : la vidéo (hommage à Andy Warhol)

Artiste n°4 : le peintre iconoclaste (hommage à Léonard de Vinci et à travers lui, à Dali et à Duchamp).

Ces derniers s’affronteront donc dans un battle sans merci avec comme seule arme, leurs « spécialités » artistiques respectives.

La création démarre sous les encouragements de l’animateur hystérique ; ils n’ont qu’un court temps imparti pour prouver au monde que seule leur propre création est la bonne, et qu’autour, rien d’autres ne compte. Heureusement, pris à leur propre piège, nos artistes égomaniaques finiront par s’affranchir de leurs codes étriqués, et le combat individualiste évoluera – peut-être – vers une œuvre commune. ..La musique sera  une des interprètes fondamentales de cette création. D’abord illustrative, elle évoluera peu à peu vers une improvisation artistique à part entière guidant les protagonistes et leurs créations.

Jouée en live, elle sera elle-même performance – œuvre – et plongera peu à peu le spectateur dans un univers onirique, aquatique, quittant les champs du réel en même temps que les artistes s’éloigneront de leurs concepts figés dans le temps, pour permettre l’ouverture vers l’autre chose.


Publié dans autour du théâtre

Commenter cet article