" Logocratie et amphigouri, pour éviter de penser "

Publié le par Claire

 

 

                                             caisse ouverte

 


( posté en novembre 2009)

in LETTRES EN FOLIE ( a.duchesne et th.leguay )

Petite fabrique de littérature 2 chez MAGNARD

Alliance qui réunit deux termes contradictoires : un silence éloquent
Cette obscure clarté qui tombe des étoiles (P CORNEILLE)
Un affreux soleil noir d'où rayonne la nuit (V HUGO)
Le soleil noir de la mélancolie (G de NERVAL) 

" L'oxymore, présent dans le discours politique sous une forme estompée, révèle un trouble du langage : lorsque les mots commencent à "flotter" pour désigner des réalités floues.
...Cette maladie des mots...dans la sphère politique, de l'idéologie ( où mots et choses sont étroitement liés)
les politiques soucieux de changer radicalement le monde
s'emploient d'abord à transformer ce qui offre le moins de résistance : le langage.

Le phénomène est très présent dans le discours totalitaire, caricaturé ds 1984 de G ORWELL :
LA GUERRE C'EST LA PAIX
LA LIBERTE C'EST L'ESCLAVAGE
L'IGNORANCE C'EST LA FORCE

cf Michel Heller :

En substituant des clichés, qui plus est, inexacts, aux réalités, l'utilisation du langage ... empêche toute pensée logique.
C'est la loi de la logocratie...qui détruit les structures mentales.
...ont le génie de cette figure de rhétorique  l'oxymoron qui consiste à unir des mots contradictoires :
la lutte pour la paix, le centralisme démocratique...
Quand on ne s'exprime plus que par clichés, qu'on ne pense plus que par clichés, on construit un univers clos, mythique sans communication possible avec le réel.
...Des phrases "universelles" sorte d'espéranto qui permet d'éviter de penser 

 

Publié dans Activités diverses

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

carant 13/11/2009 23:24


Cet article me fait penser au travaille de l'écrivain Jean-charles MASSERA notamment "We are the france"