Textes soumis à la question

Publié le par Claire (C.A.-L.)

 

                                          L'échelle aux disparus                                       

                        "L'échelle aux disparus", aquarelle Carant

 

 

 

                  Une ex prof de Lettres certifiée conforme en 1985

                     dubitative  et ébranlée dans ses fondamentaux

 

J'ai hâte de connaître les nouveaux textes officiels régissant l'enseignement des Lettres dans les Instructions officielles, le livre de chevet, la bible ( biblos, sans majuscule quand même, Ouf ! rassurés...) de l'an prochain ou amandées dès maintenant

 car il n'est pas possible de ne pas comprendre qu'il est actuellement indispensable pour suivre les préceptes de la doxa nouvelle actuelle, de faire table rase et de remplacer tout ce qui fut hier considéré comme fondateur, civilisateur, "humanisateur", et à partir de quoi des millions de personnes ont été classées, considérés comme plus ou moins intelligentes, capables, rejetées ou gardées "dans le système"... 

Je pense à ceux qui en ont été écartés, qui -bien que souvent ils aient trouvé leur voie autrement-, vont enfin comprendre qu'en fait, ils ont été victimes d'un système scolaire inique, partial, si j'osais je dirais, hérétique, enfin qui sentait le souffre, et qui donc exige désormais, de la part des autres "ceux",  ceux qui, eux, jusqu'il y a très peu suivaient aveuglément, pour satisfaire les inspecteurs les Instructions Officielles sus-nommées,  [exige] autocritique, flagellation, pilori...pourquoi pas "autodafé", mise en examen, tribunal peut-être même international ?

 Il est vrai que pour qu'il y ait "autodafé", il faut qu'il y ait livre, or ça, ...Oui. Je sais, c'est un autre débat.

Enfin, heureusement autre Bonne Nouvelle, le cadeau, pour Noël, c'est  la super idée du suicide  médicalement assisté. 

 C'est vrai que pour "pondre" un oeuf pareil- même si ça fait plutôt Pâques...ça vaut le coup de faire partie d'une commission !!!!

 

Idée : Les professeurs de Lettres peuvent toujours tomber malades gravement, psychologiquement et comme ça ils pourront bénéficier de la mesure, de la procédure, du protocole...également sus-nommé...

Car comment tenir le coup en voulant nager dans le sens du courant, sans faire de vagues pour filer la métaphore  ????

Avec tous ces mots qu'on n'aura plus le droit de prononcer. Tous ces auteurs avant incontournables auxquels il ne faudra plus faire référence...

                   

 

 

 

 


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article