3. Préparation Printemps des Poètes. Introduction de Jean-Pierre SIMEON

Publié le par Claire (C.A.-L.)

affiche atelier poésie deuxième version   Extrait copié/collé du site officiel du Printemps des poètes www.printempsdespoetes.com  

                             Propos de  Jean-Pierre Siméon Directeur artistique du P.des P.

 

Comme nous l’écrivions l’an passé, les notions de résonnance et surtout de retentissement ,

sur lesquelles Gaston Bachelard avait déjà fortement attiré l’attention dans la Poétique de l’espace, paru en 1957,

devraient davantage être mises au cœur de l’approche de la poésie si l’on veut que

celle-ci ne reste pas une forme littéraire vide,

génératrice d’ennui mais devienne pour le lecteur, même novice,

une expérience dynamique d’être, un acte de participation vrai qui,

s’appuyant sur le pouvoir fondamental du langage, en particulier des images,

réanimant en nous des énergies cachées,

nous « appelle à un approfondissement de notre existence ».

Pour Bachelard, la résonance, relève d’une attitude psychologique, « sentimentale ».

Ce genre de réception s’effectue en surface.

Elle est ce qui permet d’entendre le poème, de le relier à certaines de nos thématiques ou problématiques familières.

Le retentissement lui, est une expérience en profondeur d’être.

Qui nous permet non plus d’entendre le poème mais de le parler comme s’il était devenu nôtre.

Nul ne peut préjuger de l’effet d’un poème.

Rassembler des auteurs et des textes très divers susceptibles d’éveiller d’une manière ou

d’une autre la conscience profonde du lecteur tout en provoquant comme il se doit son

intelligence sensible en résonnance avec l’expérience particulière et la personnalité

propre des jeunes lecteurs que nous espérons toucher et tous ne réussiront pas,

de ce fait, à percer, en chacun,

cette capacité d’indifférence que nous réservons malheureusement si souvent à ce qui nous

est au premier abord étranger.

Au bout du compte tous les participants sortiront enrichis d’une expérience de lecture

qui se sera faîte, pour eux, en eux, expérience de vie.

14e Printemps des Poètes 5 > 18 mars 2012

ENFANCES L'intitulé du 14ème Printemps des Poètes voudrait inviter à considérer quelle parole les poètes tiennent sur les commencements, apprentissage du monde entre blessures et émerveillements, appétit de vivre et affrontement à la « réalité rugueuse »,

comment leur écriture aussi garde mémoire du rapport premier,

libre et créatif, à la langue.

Ce sera aussi l'occasion de mettre en lumière cette poésie qui tient l'enfant

pour un interlocuteur sinon exclusif, du moins premier, une « poésie pour la jeunesse »

qui, fuyant tout didactisme, s'est profondément renouvelée au cours des dernières décennies."


Publié dans citations. Notes.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article