poème "Violente impuissance 27"

Publié le par Claire

accompagne poème impuissance violenteBalles Bombes Boulets

crachés yeux fermés en salves serviles multipliées

identiques  mais méconnaissables  sur  cibles anonymes


Nonnonnonnonnon


Baillon troué pour mots gelés fêlés galériens humiliés  

aliénés dessaisis de leur pouvoir d'ÊTRE. 


Pitiépitiépitiéouijesuislibrelibrelibreouiouimercimerciàquiàquiàtoustousjenevousvoispasoùêtes-vous


NON...on...on...on


Paroles homicides et pourtant dérisoires qui bruissent insignifiantes tête la première dans le siphon du lavabo d'un hôtel.   Assourdissantes par écran arrêtées.


Rien à voir. Rien à comprendre. Se tapir Se taire S'effacer.

Impossible filiation.

Absence inlassable.


Interdiction de naître sous peine de vie morne et furieuse.

CAL 21juin 2010  

Publié dans Activités diverses

Commenter cet article