METZ Tradition - Une nouvelle cravate pour le buste de Verlaine, depuis le 30 mars 2012.

Publié le par Claire (C.A.-L.)

 

 

( sur la tradition de la cravate cf Metz Tradition " La cravate à Verlaine "  )

 

cravate à verlaine 30 mars 2012 011 

Photo de portable ( 30 mars 2012 )  

Le Buste de VERLAINE se trouve, à METZ, Boulevard Poincaré, en contre-bas de l’Esplanade


                      Le 30 mars, 2012, jour anniversaire de la mort du poète 

une petite assemblée de fidèles s'est rassemblée, comme elle le fait depuis de nombreuses années autour du buste de Paul Verlaine.

On pouvait y reconnaître M. Thomas SCUDERI, adjoint au Maire de Metz, chargé de la Jeunesse, de la vie associative et socio-éducative, 

 ainsi que les représentants de  plusieurs Associations qui ont répondu à l'appel de l'Académie Ausone, du Cercle Verlaine et des Amis de l’Académie Ausone ,

l'Association Ataturquie,  l'Association Plumes à Connaître et le Centre Culturel de Queuleu.

 

Cette année, c'est Thomas SCUDERI qui s'est chargé de passer la cravate au cou du buste  de  Paul VERLAINE. Une très belle cravate qu'il a choisie pour l'occasion. 


Bernard HAMON, chaque année, approfondit  une période différente de la vie et de l'oeuvre du poète.

Par cet après midi ensoleillé, il a choisi,

afin de permettre une meilleure compréhension  du grand poète,

sans en occulter la part sombre,

de faire revivre l'année 1892.

C'est le déclin. l'après Rimbaud, ( mort en 1891 ). 

 Année marquée par l'hôpital, l'errance et la misère.

Mais malgré tout il  participe à la vie intellectuelle, fréquente Mallarmé, Jules Renard, fait  des conférences, écrit, beaucoup, publie,

en particulier Liturgies intimes, d'une veine empreinte de religiosité.

         Sentimentalement, il partage sa vie entre 2 femmes exclusives... 

Citation de Jules RENARD, décrivant le Verlaine de cette époque-là : " Une tête de pierre de taille en démolition"

 


 Extraits de l'INVITATION de Paulette MERPILLAT, Présidente par interim des Amis de l'Académie Ausone. Elle évoque avec émotion,   Kléber DROUHIN, l'homme qui a remis à l'honneur, en 1981, la Tradition de la cravate

"Une sacoche en cuir noir à la main, on le voyait, appuyé sur sa canne, déambuler… dans les rues de notre ville.

Il se disait Poète… Mais au fil des jours, a grandi, chez lui, l’amour de la Presse. Amour plus grand encore que celui de la Poésie.

Etait-ce parce qu’il était, lui-même, « touche à tout », qu’il a eu le désir de créer - sur Metz - après avoir vécu à Paris, une Académie ? - Académie au sujet de laquelle il n’eut de cesse de répéter qu’il en était le Président-fondateur, raison pour laquelle il l’est demeuré jusqu’à sa mort (14 décembre 2009).

Nous sommes un bon nombre à l’avoir suivi, venant honorer de notre présence les rencontres littéraires…, les rencontres artistiques… dont il avait le secret... Et, j’en passe.

Cette silhouette qui se profile - vous l’avez reconnue - est celle de… Kléber DROUHIN.

      En ce 30 mars 2012, jour anniversaire de la naissance de Paul VERLAINE à Metz, vous êtes, chers amis, comme toujours, les Bienvenus  

 

Publié dans Paul VERLAINE - METZ

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

le pavillon melancolique 31/03/2012 22:12

Bonjour,
bien qu'étant restée 4 ans à Metz pour mes études, je n'avais jamais entendu parler de cette tradition autour de Verlaine.

Merci pour ce blog qui nous permet de découvrir toujours mieux la vie culturelle du nord de la Lorraine.