"Instants poétiques" Bernard APPEL, sur jerico.

Publié le par Claire (C.A.-L.)

                                           002

 

Le poète Bernard Appel, responsable et fervent militant de l'APAC  aime les mots, les images qui disent la vérité des sentiments et chantent l'universelle tendresse.

Il aime aussi la rencontre de ceux qui comme lui pensent que la poésie doit sortir de la poussière des bibliothèques : " J'ai commencé, dit-il, à écrire des poèmes pour que demain ne soit plus un tourment, pour ne plus avoir mal[...] De poème en poème sur les étroits et sinueux chemins, dans la musique des mots."

Les 3 poèmes que vous allez entendre sont extraits d'un de ses 4 recueils, intitulé

Il fera bientôt noire nuit, aux Editions La Bartavelle.

Ecoutez


Ici quelques extraits

 

Ocre bleu

 

Immobile

le ciel est couché,

bleu comme un songe,

sur le toit.

 

Une alouette

y brosse

une trace de nuage.

 

Sur le mur,

ocre tranquille

où l'ombre se hasarde,

lézardent

quelques roses

auprès du soupirail

qui baille

au coin de l'appentis.[...]

 

 

Funambule

 

Nous sommes tous des funambules

Sur corde raide ou corde lisse.

 

L'un après l'autre on se déambule,

On se regarde,

On est complice,

On aimerait ouvrir sa bulle

Pour qu'un sourire enfin s'y glisse,

pour partager au crépuscule,

La même angoisse,

Le même supplice,

[...]

 

La tendresse

La tendresse

c'est un regard qui fond dans un sourire,

un doigt qui tremble à fleur de joue,

un bras qui s'ouvre et qui accueille le désarroi.

 

La tendresse c'est une main sur une main pour apaiser,

le creux d'une épaule qui évite de trop respirer,

le silence qui respecte le silence.

[...]

La tendresse,

ça vous laisse le plus souvent tout nu,

ça vous déchire,

ça vous dévore,

ça vous dissout.

La tendresse c'est le désir apprivoisé.


***

 

Publié dans Activités diverses

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article