Extrait de "In girum imus nocte et consumimur igni" de Guy Debord (1978)

Publié le par Claire

 

Guy Debord (1931-1994) est un écrivain, essayiste, cinéaste et révolutionnaire français, qui a conceptualisé ce qu'il a appelé le « spectacle » dans son œuvre majeure La Société du spectacle (1967).

Il a été l'un des fondateurs de l'Internationale lettriste (1952-1957) puis de l'Internationale situationniste (I.S.) Dans son film  In girum imus nocte et consumimur igni, il décrit en 95mn la société de consommation et d'aliénation capitaliste, s'appliquant à mettre en évidence la condition d'esclaves modernes. 

Extrait de l'Énéide (en fait, peut-être pas, car vers introuvable dans l'oeuvre ), le vers de Virgile( ????) , ( un palindrome )exprime en effet le premier échec de la fondation de la nouvelle Troie par Énée, échec que l'histoire couronnera lorsque les descendants de celui-ci, Romus et Romulus créeront Rome.

Elle est devenue ingouvernable, cette « terre gâtée », où les nouvelles souffrances se déguisent sous le nom des anciens plaisirs, et où les gens ont si peur. Ils tournent en rond dans la nuit et ils sont consumés par le feu. Ils se réveillent effarés, et ils cherchent en tâtonnant la vie. Le bruit court que ceux qui l’expropriaient l’ont, pour comble, égarée.( Guy DEBORD) 

 

 

 

Publié dans citations. Notes.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article