1. Dislocation - 2. Dislocation et architecture

Publié le par Claire (C.A.-L.)

 

 

 DIS...LOCATION

EX...LOCO/IS


INTER ( copié/collé http://www.prima-elementa.fr/Dico-i08.html )

entre, dans l'intervalle de, parmi; au centre de, au milieu de, dans. 

spemque metumque inter, Virg. :                    entre la crainte et l'espérance. 

           - inter planitiem, Sall. : au milieu de la plaine. 
           - inter tela, Cic. : à travers une grêle de traits. 
           - saxa inter et alia loca periculosa quietam nactus stationem, Caes. BC. 3, 6, 3:

trouvant un mouillage tranquille

au milieu des rochers et d'autres écueils dangereux. 

 
           - inter caedem, Phaedr. 2, 7, 7 : dans le massacre général. 
           - inter falcarios, Cic. : dans le quartier des taillandiers. 
           - inter vias manere, Suet. : rester dans les rues. 
           - inter praemia ducere, Virg. : conduire aux récompenses. 
                                            entre, dans l'espace de, pendant, durant. 
           - inter noctem, Liv. : pendant la nuit. 
           - inter has turbas, Cic. : au milieu de ces troubles. 
           - inter ancipitia, Tac. : dans les temps d'incertitude. 
           - inter haec (haec inter, inter quae) = interea : pendant ce temps, sur ces entrefaites. 
           - inter disceptandum, Quint. 12, 7, 6: dans la discussion. 
           - inter res agendas, Suet. Caes. 45 : dans le tracas des affaires. 


                                              AD...LOCUM/OS

                                           avril 2012 004

 

Place de la république le 29 mars 2012

Madame et Monsieur CANARD en route pour le lac 

photo de portable 

-------------------------------------------------------------------------------------

 

Dislocation et architecture

 citations de   Thierry Decuypère


"La dislocation est traditionnellement comprise comme la disparition du lien privilégié qui unissait le dessin de l’architecte avec le sens, le vrai et le beau.

Cette conscience angoissée de devoir guider seul son trait sans le support d’une référence « unifiante » donne lieu, dans sa manifestation architecturale contemporaine, à diverses impasses regroupées sous le terme générique de post-modernité.

Son expression la plus connue est la tentative de recollement nostalgique par placage de signes, ce traitement de surface étant censé combler le fossé qu’aurait généré le modernisme abstrait avec l’histoire.

À l’opposé, l’apologie très en vogue de la perte de sens et la fascination pour l’informe s’est aujourd’hui mué en un pragmatisme stratégique, ironique et désabusé.

Plus communément, la post-modernité s’exprime comme le refuge dans un bon goût dont la seule légitimité est obtenue par répétition médiatique."

 

suppression /addition / vide

découpage /collage / remplissage  

La dislocation est traditionnellement comprise comme la disparition du lien privilégié

qui unissait le dessin de l’architecte avec le sens, le vrai et le beau.

Publié dans Activités diverses

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article