Court extrait Texte et traduction Sénèque "De brevitate vitae"... Tu entendras beaucoup de gens dire...

Publié le par Claire (C.A.-L.)

 

                                     A adapter évidemment, ...mutatis mutandis

 

Audies plerosque dicentes:

"A quinquagesimo anno in otium secedam, sexagesimus me annus ab officiis dimittet."

Et quem tandem longioris uitae praedem accipis?

Quis ista sicut disponis ire patietur?

Non pudet te reliquias uitae tibi reseruare et id solum tempus bonae menti destinare quod in nullam rem conferri possit?

Quam serum est tunc uiuere incipere cum desinendum est?

Quae tam stulta mortalitatis obliuio ...

Tu entendras beaucoup de gens dire :

" Dès que j'aurai 50 ans, je me retirerai pour vivre dans l'otium;

     et à 60, je renoncerai à travailler pour de l'argent. "

                                    Au bout du compte, quel est celui qui pourrait te garantir que ta vie sera aussi longue ?

Et qui est-ce qui permettra que les choses se déroulent de la manière dont tu l'as prévue ?

N'es-tu pas coupable  de ne te réserver à toi que la fin de ta vie et que le seul temps que tu comptes accorder à l'enrichissement de ton esprit soit celui où il ne pourra plus être utilisé à rien d'autre ? 

Est-ce qu'à ce moment-là il ne sera pas trop tard : commencer à vivre alors qu'on est dans l'obligation de quitter la vie ?

L'oubli de notre condition de mortels est de l'ordre de la folie...

 

Publié dans citations. Notes.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article