A propos de Kléber DROUHIN. Ce que j'ai pu trouver sur Internet début janvier 2010

Publié le par Claire

Un homme généreux, singulier, qui savait rassembler, au nom de la poésie et des arts en général.
Sans prétention et avec une grande énergie. 
Difficile de ne pas l'apprécier.
Partager avec lui quelques moments de sa vie"publique", c'était comprendre que la poésie est aussi une manière de vivre, et qu'elle peut transcender les différences et  la souffrance.

Voici ce que j'ai pu glaner sur internet, " Mon Dieu,  peu de choses z' en somme..."La poésie a sans aucun doute quelque chose à voir  du côté du secret.
 

1°) NÉCROLOGIE

 

METZ .- Les Messins se souviennent de sa silhouette voûtée sur son vélo chargé de journaux, de sa casquette et, plus tard, de sa canne de patriarche. Kléber Drouhin le poète nous a quittés le 14 décembre à l’âge de 82 ans. Collégien à Neufchâteau...

Publié le 16/12/2009Républicain lorrain


2°) Périodique. Article  

Article : p. 42-48 : ill. en coul.

Hamon, Bernard. L'Académie Ausone : au service de la poésie
Dans : BT 1173, 12/2005, p.42-48
Résumé : Présentation, en 2005, de l'Académie Ausone à Metz cherchant à promouvoir les arts en général et la poésie en particulier : origine de son nom, rôle joué par son fondateur Kléber Drouhin, évolution de ses activités depuis sa création en 1976. Encadré : définition d'une académie.

Descripteurs : organisme culturel / poésie / Metz : Moselle / 2000-L'Académie Ausone est née en 1976 à Metz (Moselle) grâce à trois journalistes dont le poète Kléber Drouhin. Sept membres composent cette académie, des journalistes, poètes, spécialistes de l'édition, chorégraphe...

L'idée initiale était de célébrer la poésie et d'attribuer un prix ou diplôme d'honneur à un poète ou à une poétesse dont la création aura été originale.

3°) Poètes De Notre Temps,
KleberDROUHIN  

(Auteur)Laure MAUPAS

  • Editeur : 
  • Date de parution : 1957
  • Genre : 
  • Langue : français

    um / Genèse N° 55-56
    4°)Oluşum/Genèse, année 1998

    Littérature / Edebiyat         
    Cahier de poésies

    avec Paul Verlaine, Gül ILBAY, Kléber DROUHIN, Bérangère THOMAS, Hélène BOULMANT PIERRE, Miné GÜNBAY Karahan YILMAZ

5°) (article paru dans La Semaine)

Verlaine ... ou le coup de la cravate 

Pauvre Lélian, c’est l’anagramme de Paul Verlaine. C’est aussi le nom du buste dédié à ce poète né à Metz. Une œuvre en bronze signée James Vibert, qui chaque année est ornée d’une cravate pour célébrer l’anniversaire de sa naissance. Un hommage lui a été rendu par l’Académie Ausone et le Cercle Verlaine.

POUR INFO (...Mais pourquoi une cravate ? Il semble que cette tradition soit d’origine estudiantine.
Une blague de potache reprise le plus sérieusement du monde par des inconditionnels du poète. 
« Je suis né à Metz et bien que n’ayant aucune attache de famille en cette ville dont me voici par un hasard de garnison, je revendique d’autant plus ma qualité de Lorrain et de Messin
, que la Lorraine et Metz sont plus malheureuses, plus douloureuses. »
...C’est ... entre 5 et 7 ans que Paul Verlaine vécut, entre Esplanade et cathédrale.
23 ans après la mort du poète,
Metz, redevenue française, lui rend un premier hommage
à travers une plaque commémorative apposée sur sa demeure natale, 2 rue Haute-Pierre.
Deux ans plus tard, grâce à une souscription publique, le musée de la ville fait  l’acquisition de son portrait, peint par Aman-Jean.
En 1925 est érigé, au pied de l’Esplanade, son buste réalisé en bronze par un artiste suisse James Vibert.
Les Amis de Verlaine avaient ouvert une souscription pour cette statue qu’ils auraient bien voulu mettre sur l’Esplanade à la place de la Source, la nymphette nue de Charles Pêtre, qui choquait leurs regards.
C’est ce buste qui chaque année est gratifié d’une cravate. 
L’histoire dit que des étudiants auraient lancé les années suivantes cette mode de la cravate, le jour de son anniversaire.
 Peut-être pour se souvenir d’un Verlaine amateur de beuveries et aux mœurs « coupables ».
Peut-être pour le rendre plus respectable.
On dit aussi que ce geste aurait valu, en mars 1941, une nuit de prison à un potache pour trouble à l’ordre public. )


Depuis 1981, des membres de l’Académie Ausone, formée de poètes et écrivains messins font revivre cette tradition.

Bien que vissé sur son fauteuil roulant, Kléber Drouhin, le président de cette académie a été fidèle cette année encore, à cette manifestation.

 Yves Kessler, un ami de la poésie s’est chargé d’accrocher la cravate autour du buste de Verlaine, alors que Bernard Hamon a retracé la vie de Verlaine en 1868.

6°) Sur le site de la S.P.A.F. ( Société des poètes et artistes de France)

 Triste nouvelle que nous apprend le RL de ce matin 16 décembre 2009 : 

le décès de Kléber DROUHIN, grande figure de la poésie lorraine et messine.
Outre ses nombreuses actions en faveur de la poésie, j'ai le souvenir de la remise des prix 1997 à Marly où Serge LAURENT avait obtenu le Grand Prix des Poètes Lorrains (voir coupure de presse jointe). A cette occasion, Jean-Claude GEORGE, président national de la SPAF, avait remis un diplôme de reconnaissance à Kléber Drouhin. L'article mentionne ausssi Madeleine GRISELIN et sa mère Thérèse que j'ai évoquées l'autre jour à Nancy. D'autres ami-e-s se reconnaîtront sur la photo et dans l'article… 12 ans déjà…

Armand BEMER, délégué régional


Publié dans Activités diverses

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article