Ce matin, aux aurores, j'ouvre ma boîte mail ...et qu'est-ce que j'apprends ?????

Publié le par Claire (C.A.-L.)

                                                  SDC10228
   Mots clés : empreinte écologique ( hag ); fin du monde; date limite de consommation; péremption;
                                              Que 
                      "Nous avons atteint, mercredi 22 août,
                 le "Global Overshoot Day", le "jour du dépassement"."

                      On avait déjà le jour le plus long, le jour de l'indépendance, le jour de colère, celui de la joie etc

Le monde.fr nous informe que ce sont les  experts qui le disent presque, que le compte à rebours a commencé.

 Je cite : "Mercredi 22 août, l'humanité a déjà épuisé son crédit annuel de ressources naturelles".

Vite je cherche le sens des mots,  que j'associe, comme eux "épuiser"** et  "crédit". Je sais que la banque m'a annoncé que je n'avais plus de crédit sur mon compte. Actuellement que des débits - que j'ai donc épuisé mon crédit de même qu'il est possible entre parenthèses voire probable que le crédit  de quelqu'un se perde ou se lasse auprès des familiers qui s'en trouvent fatigués, accablés, affaiblis. Ensuite, ils doivent prendre un peu de temps pour se remettre. Si par exemple tu fais la morale à tout le monde tout le temps et que quand il s'agit de toi, tu l'oublies, ta morale, la plupart du temps, mais que ça ne t'empêche pas de la faire, parce que pour toi ce n'est pas pareil ---pas du tout pareil.

"Dilapider*". C'est mal de dilapider son argent. Mais "traiter à fond" un sujet, une question, ça je crois que c'est bien, non ? 

En vrac, voilà queques pistes : **Epuiser, verbe transitif; Utiliser en totalité : là pas de dépassement. Juste du remplissage. 

*Dilapider, dont l'étymologie latine signifie :  cribler de pierre ( lapis ) et donc, dis - perser, dis - siper=>  gaspiller. en anglais " to exhaust ". Ex : idée de trop, de dépassement, de sortie de...

                                                                 Et des synonymes trouvés sur http://www.linternaute.com/dictionnaire/fr/definition/epuiser/ : abattreaccableraffaibliranéantirassécherclaquerconsommer,crever, éreinteresquinter exténuerharasserpomperpressurerse consumersurmenervannervider.

                    Revenons maintenant au sujet sans chercher à le surmener ni l'exténuer 
Je cite " mauvaise nouvelle pour la planèteCette année, il n'aura fallu que 234 jours à l'humanité pour consommer toutes les ressources naturelles que la Terre peut produire en un an. 
  En d'autres termes, nous allons tous vivre  à crédit jusqu'à la fin de l'année.

 

"L'heure du bilan a sonné", estime l'organisation non gouvernementale Global Footprint Network (GFN), qui calcule chaque année cette empreinte écologique. Le processus d'épuisement des ressources naturelles s'accélère : le "jour du dépassement" intervient cette année trente-six jours plus tôt qu'en 2011. En 2005, la limite fut atteinte un 20 octobre ; en 2000, c'était un 1er novembre.


Depuis 2003, les experts de GFN évaluent la quantité de ressources à travers le monde et la manière dont elles sont gérées. Avec pour unité de mesure l'hectare global (hag), la méthode consiste à comparer cette "biocapacité" à la consommation réelle de chaque pays.

            - Est-ce donc qu'on nous annonce - pour ainsi dire quasi scientifiquement -  finalement la fin du monde ?

                                               Deux possibilités voir encadré 

 

                            1ère nouvelle : Calendrier Maya : La fin du monde serait prévue pour le 21 Décembre 2012

2012, Selon les dires de plusieurs Oracles comme nostradamus ou encore la sybille, la fin du monde ou l'apocalypse serait prévue pour le 21 Décembre 2012 ! L'un des plus anciens calendriers de l'histoire tire à sa fin. Le 21 Décembre de l'an 2012, selon leurs traditions, les Mayas indiquent un changement radical et global à l’échelle mondiale. Au solstice de l'hiver 2012, ils confirment sans équivoque la FIN DU MONDE tel que nous le connaissons aujourd’hui. 

2ème nouvelle : Correctif, plutôt rassurant, Calendrier Maya, encore : la fin du monde n’aura pas lieu en 2012

 

La fin du monde prédite le 21 décembre 2012 par les Mayas n’aura pas lieu, si on en croit un nouveau calendrier maya, plus ancien encore, découvert au Guatemala et qui continue bien au delà de 2012. Ce calendrier, trouvé dans des ruines d’une maison au Guatemala ne fait aucune allusion à une quelconque fin du monde imminente.

La nouvelle découverte fournit des données qui s’étendent bien au-delà de 2012. Ce nouveau calendrier présenterait des calculation astronomiques plus complètes sur plus de 6000 ans alors que les précédents s’arrêtaient en 2012. 

 

               ou alors  le but serait d'inciter les gouvernements à continuer à financer l'exploration de l'espace

                                Car, comme le dit l'article, il faut bien en convenir,

                            " UNE SEULE PLANÈTE NE SUFFIT PLUS ": la dette s'alourdit 


Cette année, leur système de calcul a été affiné et a permis de publier de nouveaux chiffres, plus précis, pour les cinquante dernières années.

Le résultat ? "Un déficit écologique qui se creuse de manière exponentielle depuis cinquante ans", constate Mathis Wackernagel, fondateur de GFN.

Une seule planète ne suffit plus pour subvenir à nos besoins et absorber nos déchets.

Désormais les besoins de l'humanité dépassent de 50 % les ressources disponibles, lesquelles ont quasiment diminué de moitié depuis 1961.

Rappelant que les risques de pollution (chimique, radioactive, etc.) ne sont pas comptabilisés dans cette étude, le président de GFN prévient : "La dégradation des milieux naturels se traduit inévitablement par une baisse des surfaces productives et notre dette, qui s'alourdit, condamne aux dépens les générations futures."

En 2008 (les données pour les années suivantes ne sont pas encore traitées), l'empreinte écologique de l'humanité s'élevait à 2,7 hag par habitant pour une capacité limite de 1,8 hag/hab...Lire la suite sur LeMonde.fr

Ou encore de préparer pédagogiquement les gens à accepter les guerres, les massacres collectifs, les exécutions, l'eugénisme, l'élitisme, le racisme, le rejet de l'autre, la sélection de tout genre, pour réduire le nombre d'habitants de la planète bleue, avec la meilleure conscience possible ? 

Publié dans Réaction

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article