B. GOETZ et P.TALBOT in Revue en ligne, Le Portique, n° 4, 1999 "Eduquer : un métier impossible ?"

Publié le par Claire

J'adore lire les propos qui suivent, ils me réjouissent ( MERCI à B.G. et P.T.)
sans doute parce que je suis née dans une famille de profs
et que j'ai moi-même sévi dans l'enseignement pendant 30 ans,  
et que j'ai essayé de ne pas être juge et partie au cours du longlonglong parcours scolaire de mes enfants...

                               et qu'un de mes enfants est maintenant prof aussi  ...

ET QUE c'est bête à dire
mais que
j'en suis encore traumatisée........   



[...]Le monde de l'éducation obéit de manière servile à l'injonction sociale d'adaptation. (cf aussi  article de Paul RICOEUR " La parole est mon royaume.")

Les intentions, les prétentions, les volitions de  l'armée des éducateurs sont pratiquement illimitées.
Or leur action est à peu près nulle : ...son effet n'est jamais celui qui était prévu et affiché."
Eduquer est un geste qui n'est efficace qu'à son pourtour, dans ses marges : "Au-delà de tout effort"
Freud : "L'éducation doit trouver sa voie, entre le Scylla du laisser faire et le Charybde de l'interdiction."

 "On peut se demander pourquoi Freud (ou son traducteur) masculinise ces antiques monstresses"....

Il y a de l'inéducable. Voilà la bonne nouvelle. 
La domestication de l'humanité ne sera que partielle.

" Les exigences d'une indocile constitution pulsionnelle, jamais, au grand jamais, l'éducation n'arrivera à les supprimer" ( FREUD)

Kant : " Insociable sociabilité des hommes."

Publié dans citations. Notes.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article