Saynète pour 2 femmes et une voix off masculine : "Au creux de la vague" ( suite à un appel à textes du Proscenium proposé par ABS Editions sur le thème du "Titanic")

Publié le par Claire (C.A.-L.)

                                                                                          rosiers à QUEULEU                                                   

 

 

 

                     [Texte refusé,qui ne correspond pas  aux critères

                             "alter et pas trop politiquement correct"]

 

                                                                                Claire-Marie ANTOINE

 

                                                       Personnages : 2 femmes et une voix off masculine

 

 

                                                    Décor : nu. Avec 1 tas d'habits; 1 chaise de jardin; 1 rose.

 

 

                                                                                       Costumes : contemporains.

 

 

Résumé : 2 femmes qui sont en maison de repos ont eu l'occasion de voir le film "Titanic" à la TV. Elles ont chacune une réaction différente. Mais une chose est sûre, c'est qu'elles veulent en parler...

 

 

                                                                                           Durée : moins de 10 mn

 

 

                                                                                          

 

                                                                                                   ------------------------------

 

                                                                                           AU CREUX DE LA VAGUE

 

 

 

La scène est vide. La lumière est plutôt blafarde. Au fond dans un coin, à peine visible un tas d'habits dont semblera sortir Rose au moment où Naïvotte l'appellera.


 

Naïvotte arrive pressée et s'adresse au public

Ah ! Vous êtes là, je vous cherchais. Figurez-vous que j'en ai une bonne à vous raconter


 

Elle s'éponge le front et cherche un endroit où s'asseoir.


 

On ne peut pas s'asseoir, ici. Si vous étiez avec moi, si j'étais avec vous plutôt, de l'autre côté vous vous pousseriez un tout petit peu pour me faire une toute petite place. Je le sais bien...Mais là, il va falloir que je me débrouille sans...Venons - en au fait. Alors voilà...Vous n'êtes pas au courant ? Sans doute, parce que vous dormiez ...Remarquez que vous avez bien raison...parce que pour apprendre des choses comme ça, il vaut mieux que ce soit quand on est bien réveillé, histoire de pouvoir écarquiller les yeux et... de pouvoir aussi demander à quelqu'un de nous pincer... pour être sûr que vous ne faites pas un cauchemar...Mais, cette nuit... cette nuit...une catastrophe est arrivée,... quelle nuit, quelle nuit, mon Dieu ! ...


 

Voix off

Mais où elle est donc ? Il faut la retrouver et les rentrer, elle et sa copine.

Naïvotte

...Oui oui, oh ! Vous les entendez ? Ils me cherchent... alors je me dépèche et je vous dis tout comme ça vient. J'étais assise devant ma télé et tout d'un coup j'apprends que le Titanic a coulé ! Vous savez, le paquebot ? Le plus grand, le plus beau, le plus cher. Un bloc de glace et hop ! Plus de bateau, il a coulé vite fait... peu de rescapés, le désastre, quoi. C'est une vieille dame qui l'a raconté. La pauvre elle pleurait. Elle, elle a été sauvée, mais elle a perdu son petit ami ! Plus jeune qu'elle mais bon ! Ils ont appelé les secours trop tard. Ils ont cru qu'ils s'en sortiraient. L'orgueilleux Capitaine devait être bourré, je pense. Et les autres ils dormaient, sûrement, après la nouba qu'ils avaient faite. Et que je te congratule et tout le monde il est beau, il est gentil, il est formidable et la meilleure technologie par ci et la vitesse à fond la caisse par là...Imbattables, on est, insubmersibles ...Je t'en foutrais, moi !!! On va vendre le même aux chinois et aux extra terrestres, s'ils arrivent, ce qui ne devrait pas tarder parce qu'ils devraient commencer à être jaloux...qu'ils devaient se dire. Et on apprend quoi ? Crak Patatrac... tout ça parti en fumée ! Façon de parler...Dans l'océan pacifique, je crois ...Rose, rose, viens là, viens nous voir. Je ne sais plus.... Dans quel océan, la catastrophe de cette nuit ?


 

Rose arrive immédiatement. Elle semble sortir de dessous les chiffons dont elle s'empare pour s' emmitoufler, elle traine en s'habillant... grosse écharpe, bonnet, poncho etc Naïvotte donne des signes d'impatience.

Rose

Ne t'énerve pas. Je tremble de froid.

Naïvotte s'approche d'elle et lui tâte le front

Mon Dieu, c'est vrai que tu as froid. Un vrai glaçon. Viens vite dire à ces messieurs dames ...Je ne me souviens plus...C'était où, déjà ?

Rose

Où quoi ?

Naïvotte

La catastrophe de cette nuit...

Rose

Ah!

Naïvotte

Ah! Quoi ?

Rose

Hein ? Tu m'as parlé ?

Naïvotte

Quel océan ?

Rose

Je ne sais pas moi, regarde sur le journal

Naïvotte

Zozotte!! On n'y a pas droit, au journal. Tu le sais bien. Ils disent que c'est trop compliqué pour nous. Alors, le pacifique ou l'atlantique ?

Rose

L'atlantique je pense car le paquebot(elle commence à réciter)," lors de son voyage inaugural de Southampton à New York, à 23h40, heurte un iceberg sur tribord. Il coule à 2 h 20 et gît maintenant à 3 843 mètres de profondeur à 650 km au sud-est de Terre-Neuve." Et si tu regardes le dictionnaire à Terre Neuve, il te dira que c' est une grande île au large de la côte atlantique de l'Amérique du Nord....

Naïvotte

C'est bon , c'est bon tu peux t'arrêter. On a compris. Va te reposer...

Elle la repousse. Rose va un instant dans les coulisses et rapporte une chaise de jardin sur laquelle elle s'assoit.

Quel puits de science, hein ! Vous avez-entendu ? Dommage qu'elle ait toujours froid. Mais elle est comme ça. Elle est gentille, Rose. Elle a perdu son petit ami, un jour, il paraît qu'il s'est noyé. Il l'aimait. Il l'appelle, la nuit, qu'elle nous raconte le matin... Il lui tend la main...Rose, Rose, Rose..." C'est triste...Mais elle n'est pas faite pour l'eau, elle avec son nom. C'est les jardins qu'elle aime ! Les créations, les produits génétiquement modifiés...Sans parfum et sans épines.

Rose se lève et revient vers Naïvotte qui veut la chasser.

Rose

J'ai oublié de dire quelque chose

Naïvotte

Dis vite, alors

Rose

Entre 1 490 et 1 520 personnes ont disparu. Ce qui fait de cet événement une des plus grandes catastrophes maritimes en temps de paix.

Naïvotte

Merci Rose.

Rose

En temps de paix...Tu ne réagis pas ?

Naïvotte

Non. Pourquoi ?

Rose

En temps de guerre, c'est plus, beaucoup plus encore. On compare les chiffres. Si on compare c'est que quelque part c'est pareil, la guerre et la paix ? On n'est jamais tranquille. Y a toujours des morts ?

Naïvotte baille

Merci Rose. Merci pour tes questions, Rose. C'est tout ?

Rose

Je peux ?

Naïvotte, en allant s'asseoir sur la chaise de Rose

J'ai remarqué que les gens avaient l'air de t'écouter. Alors je leur fais plaisir ! Ne me remerciez pas. C'est tout naturel. Si vous en redemandez. C'est que ma copine, sans épines, elle en a dans le crane ! Allez, c'est pour vous messieurs-dames...


 

Rose à la place de Naïvotte, parle en prenant son temps


 

...Pour éviter qu'une telle catastrophe ne se reproduise, à l'aurore la communauté internationale a pris d'ores et déjà des mesures. La création d'une patrouille - internationale - des glaces. Ah ! et aussi, la veille radio doit être assurée 24h/24. Ils auront des batteries de secours et pour finir, tout navire sera équipé de canots de sauvetage en nombre suffisant. Un navire, et là je suis assez d'accord, doit pouvoir être évacué en une demi-heure, n'est-ce pas ?


 

Naïvotte s'éponge à nouveau le front,. Elle se lève et pousse Rose.

Elle me donne chaud à traîner comme ça. C'est bon, maintenant. J'en ai assez entendu. Allez allez Ouste ! Hors de notre vue. J'ai pas raison ? Elle est gentille, mais c'est pas ça qui compte. Des mesures...des mesures on ne sait jamais s'ils les prendront vraiment, les MESURES... ces gens-là, ...les huiles ! Ils ont peut-être bien besoin d'une catastrophe de temps en temps, pour faire marcher tous leurs réseaux industrialo machins choses économiques...

Voix off


 

Je les ai trouvées. Elles sont là !

Naïvotte poursuit

...Qu'est-ce qui est le plus important ? Hein ? Je vous demande ? Non, il ne faut pas tout mélanger ... pour moi, ce qui compte, c'est l'émotion, cette vieille dame qui pleure, avec son jeune qui meurt, pas les chiffres et tout ça, tout le bazard, même sur une catastrophe. Moi je l'ai vue la dame elle m'a touchée. J'ai pleuré aussi. C'était réel, au moins ça. Tout le reste c'est du pipeau. Du faux.

Voix off

Elles sont là. Elles sont là. J'entends madame Naïvotte ! Il faut la faire taire. Elle raconte n'importe quoi. Madame Naïvotte revenez vers nous. Allez ! Ne nous forcez pas à venir vous chercher devant tout le monde.

Elle sort en tendant ses bras comme si on allait lui mettre des menottes.

Voix off

Et Rose ?

Elle revient en soufflant chercher Rose qui se laisse entraîner


 

Voix off

Et la chaise ? Elle va revenir toute seule ?

Rose revient chercher la chaise et, à la place, elle laisse une rose.


 


 

                                                                                                      FIN


 

                                               puis les 2 personnages
 

Publié dans autour du théâtre

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article