j'ai vu Angel de F. OZON à la télévision

Publié le par Claire

 

F. OZON est certainement très intelligent.

Français... Des références à tout va, de l'ironie, de la satire moqueuse.

Ce qui m'a dérangée c'est ce que l'on pourrait appeler "le message"du film.

A savoir que pour une femme, il vaut mieux être née "aristocrate".

cf tout ce qui va avec, dans le désordre :

la grandeur d'âme, la retenue, le goût, la fraîcheur du teint, malgré les années, le  droit d'enfanter un charmant petit garçon qui ressemble à son papa,  les lettres révélant un véritable amour, les rendez-vous secrets etc

Une apparition. 

 

Une femme, de " petite condition " ( expression 19 èmiste en accord avec le film )ne peut pas s'en sortir.  

Elle est vulgaire et le restera. Ridicule. Sans aucun recul. Sans humour aucun. Sans sensibilité. Sans culture, prenant les clichés pour le talent .Sans ouverture au réel et à sa vérité. Sans grâce. Sans goût. Câline, sensuelle sans discernement. Ambitieuse mais sans connaissance des codes sociaux. Fermée. Etc.

Aucune rédemption pour l' "ange" déchu...

 

Par un effet de mise en abyme, le réalisateur parle peut-être de lui, de ses craintes, de sa difficulté à échapper aux couches épaisses et multiples de "culture" qui bardent son imaginaire, pour en faire des films qui touchent,  surprennent et font rebondir  l'intelligence et le coeur.

Publié dans Activités diverses

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article