Art : mise en place de la modernité

Publié le par Claire

Peinture : abstraction / figuration
Création verbale : poésie / littérature
Architecture : intériorité / style
Théâtre : cruauté / psychologique

COMBAT contenu contre Forme.

Essence commune
4 principes :
- Rappel au sujet
- croyance au futur
- volonté d'un inventaire possible
- intention d'une transformation progressive de l'univers.

Art = action créatrice
 = mathématisation de l'action sur le monde
= organisation; activité exporatoire sur une réalité exemplaire.
Chaque art, moyen de connaissance débouche sur une application qui restreint sa liberté exploratoire
- arts appliqués
- enseignement ou construction de réseaux d'échange
( limites de l'art : apparition du commerce ou propagande politique)
Aujourd'hui, fausse avant-garde

En fait = art officiel, dénué d'intérêt
= détournement actuels :
-consommation : concupiscence pousse à possession d'objets d'art / accumulation / rétention. Attitude régressive ou même pathologique qui asphyxie toute fonction créatrice.
- divertissement :
pression qui pousse vers futilité avec argumentation faussement dadaïste. Art du divertissement qui détourne la capacité de concentration. D'où en lutte contre préoccupations morales de l'avant-garde ( intimidation) moderne.
IL FAUT RESTAURER l'UTOPIE :
approche hypothétique du futur appelée au tribunal de l'expérience
===> à corriger en permanence, car soumise au temps.
Acceptation des leçons de la vie et des hommes
==> dévaluation d'un futur trop défini et oppresseur. 

Publié dans citations. Notes.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article