A propos d'Howard BARKER, in Argu pour le théâtre

Publié le par Claire

                        Citation d'H.BARKER trouvée sur le site "blog de ma fille"

La pièce...n'est pas un débat. Elle est littéralement "jeu" et comme les jeux d'enfants, elle invente son monde, sans avoir besoin d'une légitimité venue de l'extérieur.

Elle traite de l'impossible, et tire son immense autorité spirituelle de cette question simple

                 " et si... ?" et non d'un banal : "Saviez-vous que...?"

 

 

                                    Le théâtre d'H Backer n'est pas consensuel.
Il  bouleverse le spectateur le faire se sentir plus vivant, donc réactif et pas forcément à l'aise, et capable d'en parler tout de suite à la sortie, de faire des commentaires interprétatifs. 
Il revendique le côté « obscur » de ses textes,

car l'art n'a pas à fournir des réponses, éduquer,  soulager des malheurs.
C'est une expérience qui rend la vie plus "problèmatique".


Le malheur de l'homme accède à la beauté quand il est représenté sur une scène.

Il devient interrogation qui résonne à partir de la banalité, des habitudes paresseuses de la pensée et de la langue.

Ainsi sa dimension axiologique s'efface-t-elle au profit d'un éveil de la conscience au-delà du jugement "de/sur maintenant, dans hier, pour demain". En cela, c'est un théâtre (politique) de résistance.

                    Je suis là et je dis  autre chose, autrement, d'ailleurs 

 

 

Publié dans citations. Notes.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article