Remerciements - 8 mars 2016 - Journée internationale de la femme du 8 mars 2016 à Queuleu -

Publié le par Claire Antoine

Ronde - monde de Caroline Antoine

Ronde - monde de Caroline Antoine

 
                                                                 Remerciements
Un grand merci à toutes celles qui sont venues partager par leur présence ou leurs témoignages les questions qui sont les leurs mais surtout les réponses qu'elles apportent inlassablement dans le réel de leur vie de tous les jours, au sein de la société en grande mutation qui est la nôtre;  société qui dépasse le singulier, le particulier, le rend insignifiant  au profit  du large, du global écrasant, surtout lorsqu'il fait retour et éclaire violemment ce singulier, mis en scène, et vidé de son plein sens.
Sans se voiler la face sur les difficultés, les écueils, les violences des sociétés, avec une énergie à toute épreuve,  un moral  de combat qui dépasse les préjugés anciens, mais aussi les nouveaux, dans des domaines variés et sur tous les continents,
les femmes sont à l'oeuvre, du matin au soir pour transmettre des valeurs de solidarité, de compassion,de fraternité.
Ensemble, avec les hommes et non pas contre eux...Ceux qui étaient présents  en ont fait la démonstration
  Merci pour cette soirée placée sous le signe de la paix, du partage et de l’espérance,
 
                                                 Et plus particulièrement
 Ce n'est rien de dire que l'Association Lorraine Femmes de coeur a été parfaite sous la houlette de Yasmina Chaumette,  une femme d'un incroyable dynamisme, d'une grande générosité et de toutes celles qui, avec elle, font vivre l'Association, dont Marie-Christine Levain et José Verdé. Je les remercie toutes. Je n'oublie pas Michel Chaumette qui a largement contribué lui aussi à la réussite de cette soirée. 
Amina Dahoun, et ses trois collègues, Professeures en Bac Pro SPVL (Services de Proximité et de Vie sociale) du Lycée Alain Fournier.
Elles ont encadré les 22 élèves, sympathiques et efficaces de la section qui ont  pris en main l'organisation logistique de la soirée.  Qu'ils soient tous félicités  tant pour le travail qu'ils ont fourni en amont que pour leur action sur place.   
Merci à Marie-Paule Hinschberger, Yasmina Chaumette, Amina Dahoun, qui ont témoigné de leurs valeurs et de leur engagement à la tête d' une  association ouverte qui sur la formation, les métiers, qui sur l'international, qui sur les loisirs de quartier. Toutes étant à l'écoute et au service de celles et ceux qui les entourent.  
Merci
A Annie Hommel, adjointe au maire de Metz déléguée pour l'égalité, les droits des femmes et la lutte contre les discriminations,  pour ses paroles d'encouragement.
A Gül Ilbay  et Doriane Bozinoska, qui ont dialogué à propos du livre écrit par Gül Ilbay : "Récits de vie. Portraits de femmes", qui est le résultat d'une enquête menée par l'auteure  auprès de quatorze femmes issues de l’immigration turque vivant en Lorraine et en Île de France. Elles ont réussi là un exercice difficile, puisque leur temps de parole ne devait pas excéder 25 minutes ! Merci pour la pertinence des questions et des réponses. 
A Marie Daffini et ses coups de coeur pour les poètes(ses) Amable Tastu et Anne Blanchot-Philippi,  
A Catherine Boschian, pour nous avoir montré la modernité de Geneviève Favre, la mère du philosophe Jacques Maritain; 
A Anissa Mohammedi, scientifique et poète en exil;  
A Marie-Chantal Lhote-Birot, qui a présenté la Revue Lettres Histoire et art, dont elle est la Présidente, revue ouverte aux écrits de jeunes universitaires, ou essayistes entre autres;
A Nadia Cario, venue de Nancy présenter son parcours et ses produits franco-sénégalais
A Jean N'dour, écrivain, pour son livre Itinéraire d'un enfant d'Afrique qui a évoqué les femmes de son enfance à partir d'extraits choisis et lus par José Verdé. 
La soirée passant trop rapidement, nous n'avons pas pu entendre et je m'en excuse auprès de celles qui sont concernées, l' extrait (prévu) du recueil Récit d'une mission de Marie-Christine Levain, lu par une élève du Lycée Alain Fournier ni le poème de Phillis Wheatley poétesse gambienne qui aurait dû être lu par Yasmina Chaumette
Merci aussi à Simone Dufetel, Bérangère Thomas, pour leur participation spontanée. 
A Roger Terré, Président d'honneur du Centre, à André Bouchut, Photographe du Centre  et à tous les autres dont je ne connais pas les noms, ou que je n'ai pas salués, pour leur chaleureuse présence. 
 Claire                 



 

 

 

Publié dans Centre Culturel

Commenter cet article