Petit billet d'humeur. Vieux* et gros*. Il y aurait enfin une justice ?

Publié le par Claire Antoine

Petit billet d'humeur. Vieux* et gros*. Il y aurait enfin une justice ?
 
Cela fait déjà quelques années qu'on se le disait sous le manteau, entre copines, nées dans les années 1950,  

que le fait de proclamer (jusqu'à nous le faire presque croire) 

que la moyenne d'âge n'en finissait pas de reculer, grâce aux progrès de la médecine,

qu'avec notre retraite nous étions des nanti·e·s (alors que parallèlement le chômage était en accélération)

alors que les jeunes ( diplômé·e·s ou non) peinaient à entrer dans ce que l'on appelle le "marché du travail", 

relevait d'une rhétorique hypocrite, sournoise et angoissante.

Mais ça y est grâce au coronavirus, les choses changent.

Ouf ! Enfin !!! les vieux meurent chez eux ou dans les Ephads.

La caisse de vieillesse  va enfin  retrouver un équilibre financier qui va profiter, par un biais ou un autre, aux entreprises qui vont pouvoir recruter des jeunes - bien sûr pas avec des salaires trop élevés, ni avec des contrats à durée indéterminée, le monde étant ce qu'il est, précaire et tout ...

Il y a carrément fallu pour en arriver à cette bonne nouvelle (qui va faire tellement de bien à notre PIB) arrêter tout le mécanisme économique mondial - même s'il y a quelques dégâts collatéraux, mais bon on ne fait pas d'omelette sans ...

et puis aussi il y a les gros qui meurent en nombre. Heureusement, il y a une justice finalement. Ils ont trop mangé, de sucres et de gras. De mauvais citoyens ! 

Tu te rends compte, il leur faut 4 personnes pour les retourner sur leur lit d'hôpital, toutes les 3 heures, vous imaginez la perte de temps, d'argent et tout...alors qu'il y en a d'autres à côté qui sont retournés en deux temps trois mouvements,  c'est pas un bon exemple de discipline ni d'amour d'autrui,  

Vous y pensez, en plus, au dos des soignants ? Alors, vous voyez bien que j'ai raison 

et je ne vous parle pas de la difficulté à les mettre dans leur cercueil !!!

J'ai lu ce matin sur un site qui se fait fort de donner des nouvelles fraîches aux "séniors" et qui commentait l'allocution du 13 mars de notre jeune président que nos anciens allaient certainement être protégés du Covid, comme on l'appelle familièrement, grâce à un confinement prolongé jusqu'à la fin de la pandémie...autant dire dans 2 ans...

Les plus de 65 ans seraient alors les seuls à avoir des masques, pour leur sortie hebdomadaire (destinées à leurs courses) et le reste du temps...et ben... ils n'ont qu'à faire des scrabbles. 

Ça me fait bizarrement penser à quelque chose cette stigmatisation envisagée. On oublie. Je n'ai rien dit. 

Déjà actuellement si tu sors (avec ton autorisation recopiée dans la poche bien sûr, pour faire tes courses -tu es une vieille, tu obéis pour protéger les autres de tes gouttelettes, peut-être ( sûrement asymptomatiquement) infectées - tu portes un masque (fait maison, bien sûr, puisque tu n'es pas assez "inhumaine" pour priver les soignants de leurs masques brevetés) et les rares personnes que  tu croises changent de trottoir et ne répondent pas à ton petit signe de tête destiné à "rompre la glace". 

Merde ! Qu'est-ce qu'elle fout là !  Elle n'est pas dans un Ephad ? Je vais appeler la fourrière

Claire

* vieux c'est aussi vieilles; * gros, c'est aussi grosses

 

 

 

Publié dans billet d'humeur

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article