Disparitions

Publié le par Claire Antoine

Disparitions

                                        La Vie et  la Mort semblent s'opposer 

Toutefois, de notre point de vue d'humains, seule la vie existe. La mort est "cessation d'activités", fermeture, bouclage.

L'instant de la mort de quelqu'un, c'est celui à partir duquel sa vie sera ( à condition qu'elle suscite l'intérêt minimum de quelqu'un de proche ou pas, à un titre ou à un autre) interprétée, dépecée, décryptée, orientée, utilisée, transformée " en destin".

La vie d'une personne cède la place à la parole des autres, aux images, aux photos, aux clichés.

Distance. La mort est distance radicale. Les morts peuvent devenir des légendes. Dans tous les cas. sur eux, le temps n'a plus prise. Les morts ne vieilliront plus. La mort abolit le temps. 

                                                                  ----------------- 

Ce qui se passe en ce moment avec le confinement et la "distanciation" nous apprend à "mourir un peu".

À disparaître aux yeux des autres,

Qui disparaissent aussi

(Bien sûr ce n'est sans doute qu'un au revoir...)

à faire ensemble, collectivement, l'apprentissage de l'absence,

On se transforme tous en images animées et parlantes ou non, en voix, en souvenirs...

Ça fait 6 semaines ...

 

Publié dans Notes du quotidien

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article