L'association « Le jardin des poètes François Villon » de La Petite Pierre, dans le 67, invite l' Atelier action théâtre de Metz pour son ''Rendez-vous d’octobre 2019''.

Publié le par Claire Antoine

L'association « Le jardin des poètes François Villon » de La Petite Pierre, dans le 67, invite l' Atelier action théâtre de Metz pour son ''Rendez-vous d’octobre 2019''.

                          "Pages de théâtre, rôles de rêve"                                                                                                                                                  présentées par Danielle Lambert

     Depuis 2004, l’association messine Atelier action Théâtre organise des « Rendez-vous d’octobre » en mémoire de Jacqueline Martin, comédienne, metteur en scène et animatrice,  décédée en 2002. Plus qu’une formatrice, c’était un « maître » dans l’art du théâtre. Nous lui devons notre formation théâtrale, comme nombre d’apprentis comédiens amateurs ou professionnels, en Moselle, dans le Vaucluse, ou ailleurs.

Pour ce « Rendez-vous d’octobre » 2019, l’Atelier action théâtre vous a préparé une assiette gourmande. Mais en ce dimanche 27 octobre, à 15h30, vous n’aurez peut-être plus faim ? Peu importe puisqu’il s’agit de gourmandises littéraires : des joyaux du répertoire théâtral. Les six comédiennes vont vous présenter brièvement une  pièce puis en jouer une tirade, un monologue ou un extrait. Six auteurs donc, six pièces, six époques, six langues, six univers… 
• On commence par la Grèce antique, avec Les Troyennes d’ Euripide et une tirade d’Hécube, reine de Troie. Troie est vaincue, Hécube est condamnée à l’exil et à l’esclavage. Elle pleure sur le destin de sa ville. Ensuite William Shakespeare, une tirade de Quince, dans Le Songe d’une nuit d’été, des artisans, des hommes du peuple, se sont mis en tête de faire du théâtre pour le mariage du duc mais il faut d’abord présenter les personnages. • Nous continuons avec le chef d’oeuvre de Racine, Phèdre, la grande reine qui se consume d’un amour inavouable... Un sourire ensuite, avec un monologue de Georges Feydeau, Un coup de tête qui nous offre les confidences d’une jeune fille romanesque. Puis nous entendons la langue poétique de Paul Claudel, avec un extrait de l’acte I de L’Echange. Lechy, personnage de comédienne fait la connaissance de sa rivale dans le cœur de son compagnon Thomas Pollock. Et pour finir nous vous proposons une incursion dans l’univers de Samuel Beckett, avec le début de Oh ! les beaux jours. Le dramaturge cisèle une partition millimétrée pour son personnage Winnie.
             Chacune des comédiennes, a fait elle-même sa mise en espace.                                                           Par ordre d’entrée en scène,

Danielle Lambert, Louise Tomasino, Christiane Rinck, Françoise Derr, Danièle Vogler et Claire Antoine

                                                                                        

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article