INTERACTION - CONSTELLATIONS METZ-DAVID DAVID : Ne ratez pas l' installation du Square Mangin à Metz et en particulier la résonance spatio historique qui prend sens entre le Général Mangin, sculpté par Charles Gern, et le " Blind au sac à dos" du sculpteur David David

Publié le par Claire Antoine

Au fond, une statue en bronze du Général Mangin, bras croisés, puissant, fier du devoir accompli, dominateur et tout près de nous,  au premier plan le personnage de Blind, en résine, à l'allure d'un "voyageur-visiteur" attentif à un "livre blanc"-guide ? qu'il regarde en aveugle

Au fond, une statue en bronze du Général Mangin, bras croisés, puissant, fier du devoir accompli, dominateur et tout près de nous, au premier plan le personnage de Blind, en résine, à l'allure d'un "voyageur-visiteur" attentif à un "livre blanc"-guide ? qu'il regarde en aveugle

  Révélation  ! Il a fallu qu'elles soient deux, ( les statues) pour qu'il y ait questionnement.  

Les deux statues de la photo, l'une installée dans la durée, l'autre pour le temps d'un été et d'un événement, lorsqu'elles sont ainsi rapprochées, interrogent la civilisation occidentale. Deux représentations d'époques charnières dont l'une semble, de biais, découler de l'autre sont ainsi mises en regard. 

Du héros guerrier singulier, installé sur un socle haut, au héros pacifique anonyme, plus proche de la terre, consommateur démultiplié ( un autre "Blind" plus loin dans le square aura près de lui son sac Hermès), statue destinée à nous quitter après avoir permis aux passants un fulgurant questionnement, 

Avec elles nous allons du singulier à l'universel, de la vision lointaine, hautaine, victorieuse arrogante, de la violence guerrière assumée, revendiquée, du début du XXe siècle, à celle intérieure de "blind", l'alter ego, aussi, porte parole inspiré de David David**; vision entravée, bouchée, aveuglée, tachée de sang, qui doute et souffre du début du XXIe siècle

En costume de cosmonaute blanc laqué, lesté d'un lourd sac à dos et tenant dans une main-lutrin un livre sur lequel il penche sa tête, retenue par son poing droit fermé, juste à l'endroit supposé de sa bouche; tête recouverte d'un seau d'où s'écoule compacte, par la nuque (coupée ?) du rouge-sang.  

Le sculpteur David David** ,  invité de "Constellations 2018"  avec le personnage de Blind, né « la Tête dans l’Art » représente un homme, urbain, qui s'isole grâce à un seau de peinture, de la société qu'il ne veut plus voir qu'intériorisée, mais à laquelle il appartient de tout son corps et de tous les objets qu'il exhibe, marqueurs d'une société marchande

A l'inverse, peut-être, de la théâtrale Winnie de Beckett, dont le corps disparaît d'abord, absorbé par la terre-mère...dans la pièce intitulée Oh ! Les beaux Jours.  

             Merci à David David grâce auquel une statue figée a pris sens ( pour moi et forcément pour beaucoup d'autres) !

                    

 

Publié dans Constellations 2018

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article