170 - De l'ombre à la mise en lumière

Publié par Claire Antoine

170 - De l'ombre à la mise en lumière

De l'ombre à la mise en lumière

Chercher dans le passé
et soigner le présent
Chercher la vérité 
qui passe
et sur le seuil
l'arrêter
la presser de se dire

 
Et là elle joue
de l'erreur de l'illusion   
de la douleur et
des ténèbres


Quand les yeux et les oreilles 
d'ordinaire, sourdes
aux paroles mensongères,
fermés au malheur
associent au savoir l'interdit
L'objet perdu
dont la trace 
dans la mémoire
garde sa place, 
sans l'ignorer
mais sans en savoir plus que cela dans le détail 
le contenu

Je vais te dire
ce que je ne sais plus
ce qui est perdu
me souvenir
retrouver ce contenu perdu
sous les traces effacées 
des poussières des chemins
de ma mémoire

Je t'en conjure
ne parle pas
je ne veux pas te voir me dire 
si tu sais
et si tu ne sais pas
tais-toi. 
ne demande pas.

Je vais te dire
te dévoiler
dire
dire le vrai
mais d'où te viendrait-il
le vrai secret ?
 
Secret foudroyant
terrifiant
des choses
en attente
patiente 
dans toi
d'être révélées
prononcées
dévastatrices 
de sortir de toi
sous l'effet de la démesure orgueilleuse

Dis-moi
je veux savoir
éclaire-moi
toi qui ne vois que du dedans

Très bien, soit ! 
Que cela s'accomplisse !
Le travail est déjà commencé
l'éclair
que tu appelles de tes voeux 
éclairera de sa brûlante lumière le présent
transpercera tu le veux ainsi mes ténèbres

Te foudroiera  

Le crime d'hier se dévoilera devenant véritable crime 

Levant le voile
il t'aveuglera
t'enchaînera
et te forcera au silence
de celui qui sait
qui s'interdira dès lors de dire
la vérité de celui qui sait qu'il ne faut pas savoir
et qui n'a pas de mémoire.

                                                                décembre 2016

.
 

Publié dans Poèmes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :