156 - Départ

Publié par Claire Antoine

Je suis là.  Je t’envie. Je t’affronte en silence.

Chargé de  jalousie,

-Tu ne me regardes pas et - mon cœur qui danse,

Dopé par ecstasy.

Mon visage s’affaisse et se creuse en silence.

 

Tu virevoltes. Passes et repasses. Ça va ?

Mes épaules crispées sous le poids de ton bras

Geste furtif volé d’amicale caresse

Tu repars, je m’affaisse

Pose mon verre

A reculons

Me retire

Loin

Publié dans poème