154 - Là où le soleil se couche...

Publié par Claire Antoine

Là où le soleil se couche
Où il disparaît
Tombe, mort à l'horizon de nos regards
nous entraînant dans la nuit
Chaque jour
Là, 
séjour de souffrance éternelle, infernale, 
sans secours possible
Sans rémission
Et le jour qui revient 
pour la fureur et les cris
inutiles, inaudibles
pervertis par le ressassement langoureux
qui tourne quand revient nous hanter à nouveau l'orchestre des soirs d'India song
Tala tala talala ......................


Ça suffit !!!
Se redresser
Couper, là, maintenant
le chant des sirènes 
Se boucher les oreilles à la cire
Revenir
Résoudre le malheur
dans la fraternité
et se réconcilier...

Merde ! Quoi ...

Publié dans poème